Fribourg: un gestionnaire de fortune risque cinq ans de prison

mercredi, 10.07.2019

Un gestionnaire de fortune, accusé notamment de gestion déloyale et de blanchiment d'argent, encourt une peine de 5 ans de prison.

Les faits se sont produits en 2005. (Keystone)

L'instruction ouverte contre le gestionnaire de fortune, qui avait obtenu environ 70 millions de francs de divers investisseurs dont le fonds de prévoyance fribourgeois ACSMS, est close, indique le Ministère public fribourgeois. L'accusé risque cinq ans de prison.

Le prévenu est accusé de gestion déloyale qualifiée, d'abus de confiance qualifié et de blanchiment d'argent. Le Ministère public, qui le renvoie auprès du Tribunal pénal économique dans une procédure simplifiée, propose une peine de 5 ans de prison, a-t-il indiqué mercredi.

La qualification d'escroquerie n'a pas été retenue à l'encontre du prévenu, du fait de la coresponsabilité des personnes dupées, a-t-il précisé.

"La collaboration durant l'enquête ainsi que l'écoulement du temps ont été pris en considération", peut-on lire dans le communiqué. En effet, les faits se sont produits en 2005. (awp)






 
 

AGEFI



...