Flop historique pour un film chinois à 100 millions de dollars

mardi, 17.07.2018

Un film chinois, présenté comme le plus cher de l'histoire, a été retiré des salles trois jours après sa sortie.

"Asura" a dégagé seulement 48,7 millions de yuans (6,2 millions d'euros) de recettes après sa sortie vendredi.

C'est peut-être le plus grand échec du cinéma chinois: une méga-production au budget de 112 millions de dollars a été retirée de l'affiche après seulement trois jours, à la suite d'un box-office et de critiques catastrophiques.

Présenté comme le film 100% chinois le plus cher de l'histoire, "Asura" a dégagé seulement 48,7 millions de yuans (6,2 millions d'euros) de recettes après sa sortie vendredi, selon le site China Box Office.

"Le film est retiré des salles (...) Nous présentons nos excuses à toutes les personnes qui voulaient le voir mais n'en auront pas l'occasion", ont annoncé les producteurs dimanche sur le réseau social Weibo, sans préciser le motif de leur décision.

Un producteur du film à grand spectacle avait déclaré début juin dans la presse chinoise espérer un box-office total de 3 milliards de yuans (380 millions d'euros).

Six ans de production

Le film, basé sur la mythologie bouddhiste, met en scène un royaume imaginaire menacé par un coup d'Etat. L'un des acteurs principaux est Tony Leung Ka-fai, connu à l'étranger pour avoir interprété le rôle titre du film "L'Amant" (1992). Épaulé par une immense campagne promotionnelle, "Asura" avait mis six ans à être produit.

Le film a été étrillé par les spectateurs sur le site internet Douban.com, la principale plateforme de critique de cinéma en Chine, où il a obtenu la note désastreuse de 3,1/10. "Les dialogues sont dignes d'un enfant de cinq ans! ", a commenté un internaute. 

"En six ans, vous n'avez pas été capables de fignoler un peu mieux ce scénario? ", s'interroge un autre. "Désastreux", "ridicule", "consternant" sont les adjectifs qui reviennent le plus souvent. "C'est un somptueux tas d'excréments", tranche un utilisateur. "Il est retiré des écrans? Au moins les producteurs ont une vision réaliste de sa valeur..."

"La Grande Muraille" (2016), du cinéaste chinois Zhang Yimou, avec Matt Damon, a coûté plus cher, avec un budget de 150 millions de dollars. Mais il s'agissait d'une coproduction sino-américaine. (ats)






 
 

AGEFI




...