Un camion-poubelle 100% électrique dans les rues de Lausanne

lundi, 04.06.2018

Lausanne devient, après Thoune, la deuxième collectivité publique à s'équiper d'un camion-poubelle 100% électrique.

Le camion d'un coût de 760.000 francs roulera écologique grâce à l'énergie renouvelable produite par la Ville.

Depuis le mois de juin, un camion-poubelle de nouvelle génération, 100% électrique, sillonne les rues de Lausanne. Silencieux et discret, ce véhicule d'un coût de 760.000 francs roulera écologique grâce à l'énergie renouvelable produite par la Ville.

Avec cette acquisition, Lausanne fait oeuvre de pionnière. Elle devient, après Thoune (BE), la deuxième collectivité publique à s'équiper d'un tel véhicule, selon un communiqué publié lundi.

La Ville a opté pour le prototype développé par la société zurichoise DesignWerk, dans le cadre de son projet "Futuricum" soutenu par l'Office fédéral de l'énergie. Il répond à la fois au défi technologique et aux exigences de ramassage des déchets dans une ville en pente.

Plus cher à l'achat

D'une charge utile de 10,5 tonnes, l'engin développe une puissance de 680 chevaux (500 kW) et possède des batteries d'une capacité de 270 kWh. Son autonomie peut aller jusqu'à 380 km. Il se recharge en 6,5 heures.

Ses quatre moteurs électriques seront alimentés par l'énergie 100% renouvelable produite par les Services industriels de Lausanne. En comparaison, la pollution émise par un camion-poubelle à moteur thermique équivaut à celle produite par une quinzaine de voitures légères.

Le coût d'achat de 760.000 francs est plus élevé qu'un même modèle à moteur thermique. Cependant, sur les 15 ans d'exploitation estimés, le coût au kilomètre s'équilibre, voire diminue. Sans compter que les véhicules électriques sont exemptés des taxes cantonales et fédérales.

26 camions à remplacer

Pour cet achat, la Ville a bénéficié d'un financement du Fonds pour l'efficacité énergétique (FEE) de la Ville de Lausanne et d'un autre financement du canton de Vaud. En cas d'expérience concluante avec ce prototype, la Ville engagera le remplacement progressif des 26 camions-poubelles de sa flotte.

Après la promotion des vélos électriques au sein de son administration, la Ville poursuit son virage, entamé dès 2013, vers une flotte de véhicules écologiques. Aujourd'hui, sur près de 850 véhicules qu'elle possède, près de 16% sont équipés de moteurs plus propres. (ats)






 
 

AGEFI



...