Coronavirus: tourisme et gastronomie doivent patienter

lundi, 20.04.2020

Un assouplissement trop rapide des mesures contre le coronavirus, y compris dans les secteurs du tourisme et de la gastronomie, pourrait provoquer une deuxième vague d'infection, prévient Alain Berset.

Les secteurs du tourisme et de la gastronomie sauront probablement dans le courant du mois de juin quelles seront les prochaines étapes de l'assouplissement des mesures. (Keystone)

Le conseiller fédéral Alain Berset met en garde contre un assouplissement trop rapide des mesures contre le coronavirus. Le tourisme et la gastronomie doivent faire preuve de patience.

Un assouplissement trop rapide des mesures contre le coronavirus, y compris dans les secteurs du tourisme et de la gastronomie, pourrait provoquer une deuxième vague d'infection, a souligné le conseiller fédéral Alain Berset lors d'une visite dans le Grisons lundi.

Le Conseil fédéral a fait tout son possible pour trouver la meilleure voie à suivre. Le ministre de la santé n'a pas pu dire au gouvernement grison dans quel délai l'infrastructure touristique pourrait redémarrer.

Aussi lentement que nécessaire

Le gouvernement fédéral veut le faire le plus rapidement possible, mais aussi lentement que nécessaire, a déclaré Alain Berset lors d'une conférence de presse. Les perspectives ne sont pas mauvaises, mais "nous ne voulons pas d'un vol sans visibilité".

Les secteurs du tourisme et de la gastronomie sauront probablement dans le courant du mois de juin quelles seront les prochaines étapes de l'assouplissement des mesures. "Si les choses se passent bien, nous pourrons être généreux le 8 juin", a souligné Alain Berset.

Pendant sa visite dans les Grisons, Alain Berset a rencontré une délégation du gouvernement cantonal pour un échange d'informations. Le canton compte actuellement 769 personnes infectées et 40 décès. En comparaison intercantonale pour 100'000 habitants, seuls Genève, le Tessin, Vaud, Bâle-Ville et le Valais ont une proportion de cas plus élevée, selon l'Office fédéral de la santé publique.

Défis et problèmes spécifiques

L'exécutif cantonal et le conseiller fédéral ont discuté des défis actuels pour faire face à la crise de coronavirus et des problèmes spécifiques des Grisons. Ils ont aussi parlé de la mise en oeuvre des mesures d'assouplissement progressif annoncées jeudi par le Conseil fédéral et qui s'appliqueront dès le 27 avril.

A son arrivée dans les Grisons, Alain Berset a d'abord visité la société Hamilton Medical, à Domat/Ems. L'entreprise fabrique des respirateurs utilisés pour les patients qui souffrent d'une forme grave du Covid-19. Il s'est ensuite entretenu avec des bénévoles d'un centre d'assistance psychologique d'urgence par téléphone à Cazis.

Engagement et solidarité

Le chef du département fédéral de l'intérieur a aussi rencontré des membres des associations locales de Rhäzuns et de Bonaduz qui ont mis en place des projets d'aide de voisinage. Le gouvernement grison a salué l'engagement et la solidarité de la population pendant cette crise.

Le conseiller fédéral est arrivé dans les Grisons lundi matin dans un hélicoptère Super Puma de l'armée. Après une rencontre avec les médias, il a regagné Berne en milieu d'après-midi par la voie des airs. (ats)

>>>Lire également notre dossier Coronavirus






 
 

AGEFI



...