Ueli Maurer fait l'éloge des valeurs suisses au Forum de Davos

mardi, 22.01.2019

La liberté, la responsabilité et la démocratie directe ont été au coeur du discours d'ouverture d'Ueli Maurer au Forum de Davos.

Aux yeux d'Ueli Maurer, le WEF doit être le lieu "de discussions franches, entre égaux". (Keystone)

Le président de la Confédération Ueli Maurer a ouvert mardi le Forum de Davos (GR) en faisant l'éloge des grandes valeurs "suisses". La liberté, la responsabilité et la démocratie directe doivent contribuer à construire un meilleur avenir.

Les Suisses rejettent les diktats. Le mot le plus présent dans la Constitution fédérale est le mot "liberté", mais la liberté est avant tout un devoir, a souligné M. Maurer dans son discours devant le Forum économique mondial (WEF). "Nous sommes libres d'accepter des responsabilités pour nous et pour les autres", a-t-il expliqué.

Le chef du Département fédéral des finances (DFF) a cité comme exemple le rejet il y a quelques années d'une initiative populaire réclamant une semaine de vacances supplémentaires. Selon lui, une semaine de vacances de plus ne constitue pas la bonne réponse aux nouveaux défis de la vie du travail. Il faut plutôt "performer et s'adapter", a-t-il souligné.

Dans ce contexte, M. Maurer a salué le système suisse de démocratie directe, qui permet "un vrai dialogue" entre les élites et le peuple, au lieu d'un "monologue du haut vers le bas". Ce système prend certainement du temps, mais il débouche sur des solutions acceptables par tous.

A ses yeux, le WEF doit être le lieu "de discussions franches, entre égaux". Et le président de la Confédération d'appeler les participants du Forum à "construire un avenir basé sur nos valeurs" et à "utiliser à bon escient les nouvelles technologies". (ats)






 
 

AGEFI



...