UE: environ 28 millions d'euros pour la recherche suisse

jeudi, 16.08.2018

Dix-neuf jeunes chercheurs d'instituts de recherche suisses ont décroché une bourse de la Commission européenne de la recherche.

Au total, 403 jeunes scientifiques et chercheurs en Europe ont reçu une "subvention de démarrage" de la CER pour un total de 603 millions d'euros. (pixabay)

Cinq chercheuses et 14 chercheurs des universités suisses peuvent compter chacun sur un financement de l'UE allant jusqu'à 1,5 million d'euros. La Suisse s'en tire assez bien pour obtenir les bourses convoitées de la Commission européenne de la recherche (CER).

Dix-neuf jeunes chercheurs d'instituts de recherche suisses peuvent concrétiser une idée ou développer un groupe de recherche avec une subvention de démarrage (Starting Grant) de la CER. La bourse couvre jusqu'à 1,5 million d'euros sur cinq ans, voire jusqu'à 2 millions d'euros dans des cas exceptionnels.

Le profil de projets de recherche retenus est varié. Cela va de la réaction des matériaux pendant un tremblements de terre, de l'étude des processus cérébraux impliqués dans l'apprentissage ou de l'amélioration des traitements contre le cancer, à l'intelligence artificielle dans les mouvements du marché.

L'EPF de Zurich empoche quatre des subventions convoitées. Trois chercheurs des Universités de Zurich, de Fribourg et de l'EPF de Lausanne, ont également réussi à faire face à une concurrence acharnée pour obtenir un financement de l'UE.

Deux des subventions ont été accordées à des chercheurs de l'Université de Lugano, ainsi qu'à deux chercheurs de l'Université de Lausanne. Des scientifiques de l'Université de Bâle et du CERN ont aussi été gratifiés d'une bourse. Des projets sur une liste d'attente pourraient encore recevoir une bourse.

Une bourse pour 403 chercheurs

Au total, 403 jeunes scientifiques et chercheurs en Europe ont reçu une "subvention de démarrage" de la CER pour un total de 603 millions d'euros. Près de 3170 chercheurs avaient tenté leur chance, mais seuls 13% ont retenu l'attention de la Commission. La plupart des bourses sont allées en Allemagne (76) et à la Grande-Bretagne (67).

Ces bourses font partie du programme de recherche et d'innovation "Horizon 2020", doté de 77 milliards d'euros. Dès 2021, il sera remplacé par "Horizon Europe". L'avenir des chercheurs anglais après la sortie du Royaume-Uni de l'UE n'est pas encore clarifié. (ats)






 
 

AGEFI




...