Swiss Estates: départ du président Udo Rössig

mercredi, 31.10.2018

Udo Rüssig est sur le point de quitter sa fonction de président du conseil d'administration de la société immobilière lucernoise Swiss Estates.

Le président du conseil d'administration de la société immobilière Swiss Estates, Udo Rössig, est sur le départ. Celui-ci devrait intervenir lors d'une assemblée générale extraordinaire, dont la date reste encore à définir, mais dans tous les cas d'ici la fin de l'année, indique l'entreprise lucernoise dans un communiqué.

Depuis quelque temps déjà, les actionnaires ont manifesté leur désir de changement aux plus hauts échelons de l'entreprise, tant au conseil d'administration qu'à la direction. Le nom du candidat à la succession du président sortant sera communiqué au plus tard dans la convocation à l'assemblée générale.

Le retrait d'Udo Rössig est le résultat de "sérieux reproches" par rapport à des augmentations de capital d'une autre société sans liens avec Swiss Estates, qui feront l'objet d'une décision judiciaire l'année prochaine, selon le communiqué.

L'intéressé de son côté a motivé son départ par le souhait de ne pas faire obstacle au développement de la société, ainsi que par des raisons d'ordre personnel et de santé.

En 2016, Udo Rössig avait été condamné à une peine avec sursis de 30 jours-amende de 680 francs pour gestion déloyale et faux dans les titres. Selon le tribunal de district, le dirigeant avait procédé en 2009 à une opération passée illégalement avec lui-même (in-sich-Geschäft) et détourné à son profit 253'000 francs de la société immobilière. Le jugement est depuis entré en force.

En septembre dernier, la Bourse bernoise BX Swiss a infligé à Swiss Estates une amende de 10'000 francs pour avoir manqué à ses obligations de publication dans le cadre de cette affaire. (awp)






 
 

AGEFI



...