UBS multiplie par plus de dix certains tarifs de gestion de fortune

mercredi, 09.09.2020

Dès l'an prochain, certains tarifs de gestion de fortune pour les clients d'UBS domiciliés à l'étranger passeront à 330 francs par mois, contre une trentaine actuellement.

UBS n'a pas souhaité s'exprimer sur le nombre de clients touchés. (Keystone)

Le groupe bancaire UBS va plus que décupler les frais facturés à ses clients dans la gestion de fortune domiciliés à l'étranger et disposant d'un patrimoine de moins d'un demi-million. Au 1er janvier 2021, ceux-ci passeront à 330 francs par mois, contre une trentaine actuellement, selon des documents d'UBS consultés par AWP.

Sollicitée mercredi, la banque aux trois clés a expliqué que selon elle, "la détention de grandes quantités de liquidités dans un environnement de taux d'intérêt négatifs, avec des risques d'inflation croissants, est une stratégie destructrice de valeur pour les clients et les banques".

Un porte-parole d'UBS a confié que la banque a contacté certains clients domiciliés à l'étranger et disposant "d'importantes liquidités comptabilisées en Suisse", pour leur proposer des prestations complémentaires leur permettant d'être exemptées de la hausse tarifaire.

Interrogé par AWP, le groupe zurichois n'a pas souhaité s'exprimer sur le nombre de clients touchés ou sur l'éventualité ou l'ampleur d'un reflux de la masse sous gestion suite à l'annonce de la hausse tarifaire signalée par le blog d'informations financières Inside Paradeplatz.

L'augmentation de prix comme réponse du numéro un bancaire helvétique aux taux négatifs appliqués par la Banque nationale suisse (BNS) dans le cadre de sa politique monétaire se limite pour l'instant au segment de la gestion de fortune internationale et ne concerne en rien la clientèle helvétique de la banque de détail.

Le supplément prévu pour les clients domiciliés hors de Suisse ou du Lichtenstein prévoit toute une série d'exceptions: un patrimoine supérieur à 500'000 francs déposé auprès d'UBS en Suisse, un montant de plus de 250'000 francs dans des fonds de placement stratégique, un troisième pilier, une hypothèque ou encore un financement de construction.

Selon les documents de la banque, la hausse tarifaire ne concerne que les clients avec qui la relation remonte à plus de trois mois. Elle ne s'applique apparemment pas non plus aux clients des gérants de fortune indépendants, soumis à des "conditions énoncées dans les tarifs fournis séparément", selon la circulaire d'UBS. (awp)






 
 

AGEFI



...