UDC, Verts et PBD tiennent leur assemblée des délégués

samedi, 14.01.2017

Trois partis, UDC, Verts et PBD, réunissent leurs délégués ce samedi. L'UDC décidera si elle veut lancer un référendum contre la nouvelle loi sur l'immigration de masse. Les trois formations se prononceront aussi sur les votations du 12 février.

Le Parlement a refusé d'appliquer l'initiative sur l'immigration approuvée en février 2014. "Pourquoi? Par peur de l'Union européenne", lance le parti conservateur dans l'invitation à son assemblée des délégués qui se tient au Châble (VS).

L'UDC déclare par conséquent 2017, "Année de l'indépendance et de l'autodétermination, car ces deux piliers de la démocratie directe sont de plus en plus méprisés par la classe politique", écrit-elle. L'accord sur la libre circulation et son éventuelle résiliation seront aussi au menu.

Le parti conservateur adoptera ensuite son mot d'ordre concernant la naturalisation facilitée des jeunes étrangers de la troisième génération. Et il donne déjà le ton: "Face aux problèmes énormes que pose l'immigration à notre pays, le moment n'est certainement pas venu d'accorder des facilités".

Le PBD et les Verts se prononceront sur les trois objets soumis au vote. Les délégués des Verts, réunis à La Chaux-de-Fonds (NE), devraient approuver la naturalisation facilitée, mais rejeter le fonds pour les routes nationales et pour le trafic d'agglomération (FORTA), ainsi que la troisième réforme de l'imposition des entreprises (RIE III).

Le parti écologiste votera aussi sur une résolution demandant au Conseil fédéral de s'engager pour les droits humains en Turquie. Enfin, il discutera de l'initiative "Contre le financement de l'industrie de l'armement" du Groupe pour une Suisse sans armée.
Les délégués du PBD, rassemblés à Ursins (VD), ont quant à eux uniquement les votations fédérales à l'ordre du jour. Ils devraient dire trois fois "oui". (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 
 
 

...