Quand le coworking s'invite à la montagne

mardi, 05.02.2019

Travailler avec une vue sur les montagnes entre deux descentes à ski. Les espaces de coworking à la montagne séduisent de plus en plus les adeptes du travail mobile.

MH

Laax propose un espace de travail hi-tech à 2252 mètres d’altitude en plein cœur de son domaine skiable.

Travailler là où les autres partent en vacances. Les espaces de coworking habituellement concentrés dans les grandes villes prennent de la hauteur et investissent désormais les montagnes suisses. Cette résolution tient compte des nouvelles habitudes des adeptes du travail mobile, que ce soit à domicile, sur le chemin entre deux rendez-vous, dans le train, ou entre deux descentes à ski dans la poudreuse. Tour d’horizon de ces nouveaux espaces de création perchés entre deux cimes helvétiques.

Dans les Grisons, en Engadine, Mia Engiadina a lancé un Mountain Hub comprenant des espaces de travail pour les indépendants et les employés hors du bureau, afin qu’ils puissent combiner ski et travail. Les locaux offrent un lieu de travail tourné vers la détente, avec restauration et possibilité de logement.

Laax propose une approche similaire, ciblant particulièrement les citadins sans enfants. Le site baptisé «The Bridge», ouvert durant la saison 2017, propose un espace de travail hi-tech à 2252 mètres d’altitude en plein cœur du domaine skiable. Le site peut accueillir 153 personnes.

Ces deux projets font partie du réseau national de travail décentralisé et flexible VillageOffice, qui compte désormais 37 espaces de coworking dans le pays.

Depuis 2018, Swiss Escape à Grimentz met deux chalets à disposition de sa communauté, qui travaille et vit ensemble pour un moment déterminé. Le concept n’oublie pas les loisirs, avec des ateliers, conférences sur le monde des affaires, dîners sociaux, randonnées pédestres et journées de ski.

PuraWorka est le dernier né sur le marché. Il a ouvert un espace de coworking et de coliving à La Tzoumaz près de Verbier en juillet 2018, puis à Zermatt en janvier 2019. L’espace de bureaux partagés au style minimaliste est agrémenté par un écosystème de partenaires et de services. Son but premier est de permettre à sa communauté de travailler sur un projet personnel avec d’autres personnes qui partagent les mêmes objectifs. 






 
 

AGEFI



...