Bourse Zurich: ouverture en légère baisse

vendredi, 07.04.2017

Toutefois, les premiers pas en Bourse de Galenica Santé ont retenu l'attention.

Toutefois, les premiers pas en Bourse de Galenica Santé ont retenu l'attention.

 La Bourse suisse a ouvert en légère baisse vendredi, après avoir clôturé la veille autour de l'équilibre. Les investisseurs étaient dans l'attente des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis pour mars. En l'absence d'annonce importante d'entreprises, les marchés restaient focalisés sur l'actualité géopolitique avec la rencontre entre les dirigeants américain et chinois et les frappes américaines en Syrie. En Suisse, les premiers pas en Bourse de Galenica Santé retenaient l'attention.

"Aujourd'hui, c'est bien évidemment les chiffres de l'emploi américain" qui vont susciter l'attention, mais également "les retombées de la visite du président chinois aux Etats-Unis", ont estimé les analystes de Mirabaud Securities.

Le président américain Donald Trump a promis jeudi "une très, très bonne relation à long terme" à son homologue chinois Xi Jinping, en visite officielle aux Etats-Unis. C'est la première fois que les dirigeants des deux premières puissances économiques mondiales se rencontrent, pour un sommet qui devait être dominé par leurs relations commerciales et le dossier nord-coréen.

La géopolitique restait au centre de l'attention, après les frappes américaines en Syrie. Les cours du pétrole étaient orientés en nette hausse en Asie, les investisseurs redoutant une escalade régionale susceptible de perturber les approvisionnements en brut.
A 09h40, le SMI cédait 0,17% à 8623,63 points, le SLI reculait de 0,24% à 1369,32 points et le SPI se dépréciait de 0,19% à 9616,76 points. Sur les 30 valeurs vedettes, six montaient et le reste baissait.

L'action Galenica Santé (43 francs) prenait de la hauteur dès les premiers échanges. Le titre de l'ancienne division pharmacies et distribution du groupe Galenica connaissait une forte demande dès ses premiers pas comme entité cotée, après une introduction à 39 francs par action. La nouvelle entité s'est félicitée de l'exercice intégral de l'option de surallocation et devise sa capitalisation boursière à 1,95 milliard.

Le niveau de capital flottant de Galenica Santé s'inscrit à 97,5%. Kepler Cheuvreux a débuté la couverture du nouveau titre à "buy" et a fixé l'objectif de cours à 43 CHF.
La plus forte baisse était enregistrée par Geberit (-0,9%), le titre étant toutefois traité hors dividende de 10 francs.

Parmi les autres cycliques, ABB (-0,5%) ne profitait pas d'une commande de 270 mio EUR pour une liaison électrique entre la France et le Royaume-Uni. Dufry (-0,9%), Lonza (-0,7%) et Sika (-0,7%) adoptaient la même approche baissière.
Les bancaires étaient également en retrait avec Credit Suisse (-0,3%) et UBS (-0,4%).
Parmi les rares titres en hausse figuraient Aryzta (+1,3%), Adecco (+0,2%) et Zurich Insurance (+0,2%).

Chez les poids lourds, Roche (-0,1%) a vu sa recommandation abaissée par HSBC. Novartis affichait (-0,2%) la même tendance, tandis que Nestlé (-0,1%) limitait les pertes.
Sur le marché élargi, Bell (+0,7%) a racheté des sites de production de l'espagnol Nobleza Ibérica. Ems-Chemie (-1,6%) a enregistré un chiffre d'affaires net en progression de 5,8% à 533 millions de francs au premier trimestre.
La société immobilière Plazza (+0,7%) a dégagé en 2016 un bénéfice net avant revalorisation et impôts en baisse de 10,5% à 7,7 millions de francs.(awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...