TGV Lyria enregistre une perte au deuxième trimestre

mercredi, 11.07.2018

Au deuxième trimestre, les effets de la grève intermittente de la SNCF ont durement frappé TGV Lyria.

La compagnie ferroviaire proposant des trajets entre la Suisse et la France s'attend toutefois à un retour progressif à la normale pour la suite de l'exercice. (keystone)

TGV Lyria a subi de plein fouet l'impact des grèves au deuxième trimestre, après avoir enregistré néanmoins une performance positive sur les trois premiers mois de l'année. La compagnie ferroviaire proposant des trajets entre la Suisse et la France s'attend toutefois à un retour progressif à la normale pour la suite de l'exercice.

Au deuxième trimestre, les effets de la grève intermittente de la SNCF ont durement frappé TGV Lyria, écrit mercredi la société. La filiale partagée entre les Chemins de fer fédéraux (CFF) et la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) a subi une perte de 14,8 millions de francs.

L'entreprise espère prochainement "retrouver une fréquentation plus proche du premier trimestre", a souligné Andreas Bergmann, directeur général (CEO) de TGV Lyria, cité dans le communiqué.

Sur les trois premiers mois de l'année, TGV Lyria a enregistré un bénéfice de 1,62 million de francs. La performance a été portée par la hausse de 9% du nombre de passagers sur l'ensemble des lignes. Sur la ligne Paris-Bâle-Zurich, le nombre de passagers au cours des trois premiers mois de l'année a même augmenté de 25% par rapport à 2017, précise l'entreprise dans son communiqué.

TGV Lyria entend poursuivre sa stratégie de développement avec l'arrivée, dès la fin de l'année prochaine, d'une nouvelle flotte de trains à deux étages, incluant un accès wifi/wlan.

La SNCF détient 74% de Lyria tandis que les CFF en possède 26%. (awp)






 
 

AGEFI



...