Tesco Bank puni pour sa mauvaise gestion d'une cyberattaque

lundi, 01.10.2018

Le régulateur financier britannique a amendé Tesco Bank pour des lacunes dans la protection de ses clients.

La banque avait été victime en novembre 2016 d'une attaque par des pirates informatiques ayant prélevé de l'argent chez 20.000 clients.

Tesco Bank, filiale bancaire du géant britannique de la distribution, a écopé d'une amende de 16,4 millions de livres (21 millions de francs) pour des lacunes dans la protection de ses clients lors d'une attaque informatique fin 2016, a annoncé lundi le régulateur financier.

La banque, qui compte au total 5,6 millions de clients, avait été victime en novembre 2016 d'une attaque par des pirates informatiques ayant prélevé de l'argent chez 20.000 clients pour un total de 40.000 comptes affectés.

Tesco Bank fonctionne comme une banque classique, proposant des comptes courants, des prêts, de l'épargne ou encore des polices d'assurance.

La Financial Conduct Authority (FCA), le régulateur financier britannique, a estimé que Tesco a fait preuve de carences importantes dans la protection des détenteurs de compte au moment de cette cyberattaque.

Le gendarme financer explique que les pirates ont exploité les défaillances de Tesco Bank que ce soit dans la manière dont étaient conçus les cartes bancaires ou encore dans son contrôle des délits financiers.

Au total, les criminels ont récupéré en 48 heures 2,26 millions de livres, précise le FCA, qui a infligé une pénalité financière de 16,4 millions de livres (18,4 millions d'euros) à Tesco.

Amende réduite

L'amende "montre que le FCA n'a aucune tolérance pour les banques qui échouent à protéger les clients contre des risques prévisibles", souligne Mark Steward, un responsable du régulateur. Il ajoute que les clients de Tesco "n'auraient pas dû être exposés au moindre risque".

Le régulateur précise que Tesco Bank a depuis considérablement renforcé ses contrôles afin d'empêcher que tout incident de ce type ne se reproduise.

En outre, en coopérant avec le FCA, Tesco Bank a pu échapper à une amende beaucoup plus lourde, d'un montant de 33,6 millions de livres.

"Nous sommes vraiment désolés de l'impact qu'a eu cette attaque sur nos clients. Notre priorité a toujours été que nos clients soient protégés et nous acceptons pleinement la décision du FCA", explique Gerry Mallon, directeur général de Tesco Bank, qui présente ses excuses aux titulaires de compte lésés.

La banque avait précisé dès l'annonce de l'attaque en novembre 2016 que les clients touchés seraient complètement remboursés. (ats)






 
 

AGEFI



...