Coronavirus: les entreprises prennent des mesures pour leurs employés

lundi, 23.03.2020

Télétravail, règles sanitaires, réduction du salaire des dirigeants, horaires aménagés... les entreprises prennent des mesures dans leur organisation face au coronavirus. Tour d'horizon.

MH

(Keystone)

Chômage partiel chez Salt

Salt se retrouve contraint d'introduire du chômage partiel en raison du coronavirus, car une large partie de ses magasins sont fermés. Le numéro trois helvétique des télécoms, qui a vu ses recettes baisser en 2019, fait aussi face à une chute des revenus du roaming en raison du recul des voyages à l'étranger.

Environ 80 des 100 boutiques gardent leurs portes closes, a fait savoir le directeur général Pascal Grieder. Cela implique du chômage partiel pour environ 200 emloyés, sur le millier que compte le groupe. Ceux en charge des réseaux et du service clients ne sont pas concernés.

Aryzta réduit les horaires de sa main d'oeuvre

Le boulanger industriel Aryzta a activé ses plans de poursuite des activités en adoptant des politiques de travail flexibles et adaptant les capacités disponibles à l'évolution rapide de la demande des différents canaux. Le groupe indique avoir pris des mesures en vue de préserver ses liquidités et réduire ses coûts, notamment ceux liés à la main d'oeuvre. A ce titre, des mesures de réductions d'horaires ont été prises.

Bobst Group réduit l’activité de plusieurs sites de production 

Compte tenu de l’accélération de l’épidémie de coronavirus, Bobst Group va réduire la production de machines de certains sites au niveau le plus bas et se concentrera sur les pièces et services, "sans compromettre la sécurité de ses employés".

Le site de Bobst à Lyon en France a été ramené à son niveau de production minimum, jeudi dernier. Les sites de Bobst Mex et Bobst Grenchen en Suisse fonctionnent à leur niveau de production minimum depuis vendredi en fin de journée. Cette mesure est valable pour une période d’au moins deux semaines. Le site de Bobst India sera fermé jusqu’au 31 mars, en raison de décisions gouvernementales.

"La Chine se redresse et devrait revenir à la normale à la mi-avril", estime Bobst Group dans un communiqué. Et d'ajouter que l'entreprise a pris "les mesures nécessaires pour faire face à cette crise et assurer sa liquidité". 

Wisekey diminue temporairement les salaires de la direction

Soucieuse de montrer sa solidarité avec ses collaborateurs, Wisekey réduira temporairement les salaires de tous les cadres supérieurs (directeur général, directeur financier, etc.) de 30% pendant la crise du coronavirus, y compris du conseil d'administration, a indiqué lundi le groupe dans une lettre aux actionnaires.

Swissport abaisse le salaire de son patron

Avec l'arrêt des opérations aériennes de nombreuses compagnies aériennes, Swissport voit ses chiffres dégringoler. La direction de Swissport apporte une contribution en différant le paiement de la rémunération variable en cours. Son patron Eric Born renonce temporairement à la moitié de son salaire de base. En outre, des efforts sont faits pour obtenir des financements supplémentaires via le marché des capitaux.

APG|SGA revoit à la baisse les horaires de travail jusqu'à nouvel ordre 

Le groupe APG|SGA a annoncé la réduction des horaires de travail dans pratiquement tous ses secteurs d'activité, à compter de ce lundi et jusqu'à nouvel ordre. Le spécialiste de la publicité extérieure est à la recherche de solutions avec les partenaires du marché et les instances accordant les concessions.

Dans un communiqué, l'entreprise explique que les mesures ordonnées par le Conseil fédéral en vue d'endiguer la propagation du coronavirus a pour conséquence directe "de limiter très fortement l'activité d'APG|SGA dans le domaine des solutions de communication pour les annonceurs".

En effet, les supports analogiques et numériques d'APG|SGA sont principalement situés dans l'espace public, dans les gares, les centres commerciaux, les zones de montagne ou les aéroports. La restriction du temps massive du temps passé dans l'espace public et la fermeture des magasins entraîneront une très forte réduction d'activité dans le coeur de métiers du groupe.

Dominos instaure livraison sans contact

Afin de protéger ses clients et ses employés du coronavirus, les restaurants Domino's Pizza proposent désormais la livraison sans contact à leurs clients suisses. Au siège de Domino's Pizza, toutes les équipes non indispensables pour les opérations en magasin sont actuellement en télétravail. "Les équipes des ressources humaines sont encore présentes physiquement au siège, mais les bureaux sont distancés de 4 mètres", note Bart de Vreese. L'entrée du siège a également été fermée pour les personnes venant de l'extérieur. 

 

>>> Lire notre dossier sur le Coronavirus

 

 






 
 

AGEFI



...