Tamedia supprime 20 emplois en Suisse alémanique

mercredi, 08.08.2018

L'éditeur zurichois Tamedia va biffer 20 postes dans ses départements de production.

Tamedia a assuré investir dans le journalisme numérique, notamment le "storytelling", les données, la vidéo, l'infographie et les réseaux sociaux. (keystone)

Tamedia va supprimer environ 20 postes équivalents temps plein (ETP) dans les départements de production en Suisse alémanique d'ici février 2019, a annoncé mercredi le groupe de médias. Les rédactions en Suisse romande et alémanique, ainsi que les rédactions des titres ne sont pas concernées par cette restructuration.

L'éditeur zurichois a précisé dans un communiqué que les personnes du secteur Editorial Services touchées par ces mesures bénéficieront d'un plan social. Les "Editorial services" sont une nouvelle entité créée l'an dernier d'abord en Suisse alémanique. Elle devait réunir "toutes les compétences en matière de production de textes, de mise en page, de rédaction photos, de correction et d'autres processus de production", déclarait l'éditeur en juin 2017.

Tamedia a assuré mercredi investir en parallèle dans le journalisme numérique, notamment le "storytelling", les données, la vidéo, l'infographie et les réseaux sociaux. Les montants investis dans ces domaines n'ont pas été détaillés.

Le groupe a restructuré en début d'année les rédactions de ses quotidiens et journaux dominicaux payants, avec la création de deux rédactions centrales en Suisse romande et alémanique. Dernière victime en date, l'édition papier du Matin a été supprimée le 21 juillet.

La version sur internet et la publication papier dominicale ne sont pas concernées par ces mesures. A la suite de ces annonces, 36 licenciements ont été prononcés. (ats)






 
 

AGEFI




...