Bourse Suisse: ouverture attendue proche de l'équilibre

jeudi, 13.04.2017

Syngenta demeure sur le devant de la scène, après la multiplication des annonces liées à la reprise par ChemChina. Le géant chinois a prolongé une septième et dernière fois le délai de l'offre de rachat de l'agrochimiste bâlois.

Syngenta demeure sur le devant de la scène, après la multiplication des annonces liées à la reprise par ChemChina. En matinée, le géant chinois a prolongé une septième et dernière fois le délai de l'offre de rachat de l'agrochimiste bâlois.

La Bourse suisse se dirige vers une ouverture stable, conforme à la prudence prévalant sur les marchés depuis quelques jours. Cet attentisme s'explique également par le long week-end pascal qui s'annonce. Les indices de Wall Street ont terminé dans le rouge dans le sillage d'incertitudes géopolitiques. En Suisse, quelques nouvelles et événements devraient quelque peu tirer les investisseurs de leur torpeur.

La Bourse new-yorkaise a réagi négativement à l'accumulation de craintes au sujet des relations des Etats-Unis avec la Russie, mais également des dossiers nord-coréen et syrien, affirme Mirabaud Securities. Par ailleurs, les intervenants du marché redoublent de prudence avant les résultats partiels des grandes banques américaines ce jeudi, à savoir JPMorgan Chase, Citigroup et Wells Fargo. La volatilité reste élevée.

L'agenda macroéconomique n'est de loin pas dégarni en ce Jeudi saint. Les chiffres de l'inflation en Allemagne et en Italie mériteront une attention particulière. Sous nos latitudes, l'Office fédéral de la statistique publie en matinée les données pour les prix à la production et à l'importation (PPI) en mars.
La majeure partie des places boursières sera fermée vendredi dont la zurichoise, qui rouvrira mardi. Le négoce reprendra lundi déjà à Wall Street.

A 08h30, le préSMI calculé par Julius Bär grappillait 0,03% à 8666,38 points.
Syngenta (stable) demeure sur le devant de la scène, après la multiplication des annonces liées à la reprise par ChemChina. En matinée, le géant chinois a prolongé une septième et dernière fois le délai de l'offre de rachat de l'agrochimiste bâlois. La veille, le groupe rhénan revendiquait le feu vert des autorités chinoises à cette mégatransaction.
ABB (+0,1%) tient ce jeudi son assemblée générale, jour que choisit Jefferies pour élaguer l'objectif de cours du conglomérat industriel, en arguant un rabotage des estimations de bénéfice par action. La réorganisation du groupe en quatre divisions ne convainc pas la banque d'investissement américaine.

LafargeHolcim prenait 0,1%, après un relèvement d'objectif de cours par Barclays. Le géant bancaire britannique loue la volée de chiffres trimestriels publiée par le cimentier, mais maintient sa recommandation neutre.

Du côté des financières, les grandes banques UBS et Credit Suisse et les assureurs Swiss Re et Zurich (+0,1% chacun) s'inscrivaient également tous au-dessus du marché. La tempête tropicale Debbie intervenue à fin mars en Australie affectera le réassureur, avec des dégâts estimés à 350 mio USD. Zurich a finalisé la reprise du spécialiste australien de l'assurance voyages Cover-More.

Les poids lourds Roche, Novartis et Nestlé devraient ouvrir sur une note peu ou prou inchangée. Sika (-1,5%) est traité hors dividende.

Sur le marché élargi, Barry Callebaut devrait rester au centre de l'attention, au lendemain de la publication de chiffres semestriels convaincants. Société Générale et Berenberg ont renouvelé leur recommandation neutre pour le négociant en cacao. Kepler Cheuvreux conseille toujours l'achat du titre.

Le fabricant de matériaux composites Gurit (pas d'indication avant-Bourse) a publié mercredi après la clôture un chiffre d'affaires en léger repli au 1er trimestre et inférieur aux attentes des analystes, alors que les ventes ont enregistré une petite croissance une fois ajustées des effets de change. Le groupe industriel Tornos a pour sa part annoncé une reprise de la demande lors de son assemblée générale, et la société de participations Nebag une amélioration de ses bénéfices pour l'exercice 2016.
A l'instar de Sika, plusieurs titres seront également traitées hors dividende, parmi lesquels Sunrise (-4,3%), Oerlikon (-2,7%), Tecan (-1,0%) Bell et Zug Estates (pas de cours avant-Bourse).(awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...