Swiss Re: trop tôt pour évaluer les coûts de l'Ouragan Dorian

lundi, 09.09.2019

Swiss Re estime qu'il est encore trop tôt pour livrer des estimations sur les coûts des dégâts causés par l'ouragan Dorian. D'autres spécialistes ont livré des estimations qui s'inscrivent en dessous des 10 milliards de dollars.

De catégorie 5 sur les Bahamas, l'ouragan a été successivement rétrogradé, tout en continuant de causer des dégâts sur son passage.(Keystone)

Selon Swiss Re, il serait encore trop tôt pour estimer les coûts des dégâts liés à l'ouragan Dorian, qui a touché le Canada ce weekend. D'autres spécialistes articulent le chiffre de10 milliards de dollars.

"La saison des ouragans qui s'annonce souligne l'importance d'avoir des prix qui reflètent les risques de manière adéquate", d'après un communiqué publié dimanche par le réassureur suisse depuis Monte Carlo. Les acteurs de la branche se sont réunis à Monaco pour les traditionnels Rendez-vous de septembre, où sont discutés les prix et les conditions de renouvellement des contrats.

A propos de l'ouragan "Dorian", le chef de la souscription de Swiss Re, Edouard Schmid, a indiqué qu'il existait des modèles de calcul pour les dommages aux Bahamas, mais pas pour l'ensemble de dégâts. Il va encore falloir attendre une ou plusieurs semaines. Comme la couverture d'assurance est assez répandue aux Bahamas, la branche va participer à la reconstruction, a ajouté M. Schmid.

Son concurrent Munich Re s'attend à ce que les dégâts engendrés dans les Caraïbes et en Amérique du Nord tournent autour de 5 milliards de dollars. "Il s'agit d'un énorme préjudice, mais cela n'a pas affecté la partie la plus peuplée des Bahamas", a expliqué Torsten Jeworrek, membre du conseil de Munich Re. Le bilan humain a grimpé provisoirement à 44 morts sur l'archipel.

De catégorie 5 sur les Bahamas, l'ouragan a été successivement rétrogradé, tout en continuant de causer des dégâts sur son passage. Aux Etats-Unis, en Caroline du Sud, de fortes bourrasques et des inondations ont privé jeudi 200'000 foyers d'électricité à Charleston. Vendredi il a touché la Caroline du Nord, avant le Canada samedi où il a été requalifié en "cyclone post-tropical très intense".

Un coût de près de 100 milliards pour 2019

 

AIR Worldwide, spécialiste des analyses de risques, a estimé les dommages dans les Caraïbes entre 1,5 et 3 milliards de dollars. Dimanche, il a publié son rapport sur les sinistres modélisés pour 2019. Il présume que le coût mondial des catastrophes atteindra environ 92 milliards de dollars. La société a toutefois précisé qu'en 2018, certaines des plus grosses pertes assurées avaient eu lieu après le 1er septembre (Camp Fire en Californie, typhon Jebi au Japon, ouragan Michael en Floride).

L'agence de notation Fitch pense de son côté que la branche des assurances ne payera pas plus de 10 milliards de dollars pour l'ensemble des dommages de Dorian.

Concernant l'état du marché global, "pour assurer la viabilité à long terme du marché de la réassurance, de prochaines hausses de taux sont nécessaires", a ajouté Swiss Re depuis Monte Carlo.(awp)






 
 

AGEFI




...