Swiss envisage de doubler ses effectifs à Genève d'ici fin 2019

mardi, 08.05.2018

Swiss voit grand pour ses activités à Genève. La compagnie aérienne souhaite étoffer sa flotte de Bombardier C-Series afin de consolider l'activité de vols court-courrier en Europe.

Pour le recrutement du personnel de cockpit, Swiss entend privilégier les Romands, ceux-ci étant sous-représentés parmi les pilotes et copilotes.(keystone)

Cette possible extension ferait doubler le personnel de Swiss opérant à Cointrin, a indiqué à AWP Lorenzo Stoll, directeur pour la Suisse romande.

"Nous aurions besoin d'une centaine de pilotes et copilotes supplémentaires, autant pour le personnel de cabine et le reste pour le personnel au sol", a énuméré M. Stoll, conditionnant ces engagements à une extension de la flotte et à la croissance liée de l'activité.

Les créations d'emploi effectives pour Swiss se limiteraient à une centaine de postes, après transfert à Genève de pilotes stationnés actuellement à Zurich.

Pour le recrutement du personnel de cockpit, M. Stoll entend privilégier les Romands, ceux-ci étant sous-représentés parmi les pilotes et copilotes.

Pour Genève, le directeur romand vise une flotte de neuf Bombardier C-Series, plus un Airbus A330 pour la liaison new-yorkaise à fin 2019. A ce jour, Swiss dispose à Cointrin de six Bombardier, un Airbus et un Embraer appelé à être remplacé.

Swiss reste attaché à la Romandie et entend consolider sa deuxième position sur le tarmac genevois derrière la compagnie à bas coûts britannique Easyjet.

L'année 2018 sera celle de la rentabilité pour Swiss à Genève. Le premiers mois se sont révélés prometteurs. "La dynamique est bonne pour Swiss en général et pour nous, y compris mon ambition de faire davantage que l'équilibre. Nous sommes même en légère avance sur le budget", s'est réjoui M. Stoll.(awp)






 
 

AGEFI



...