Sécheresse: la pression s'accentue sur les feux d'artifices

vendredi, 27.07.2018

Suspension des ventes, annulation des feux officiels, interdiction: la sécheresse qui sévit entraîne de nouvelles restrictions, notamment sur les feux d'artifice. Elle a aussi contraint la centrale nucléaire de Mühleberg (BE) à ralentir son activité.

A Genève, une interdiction partielle des feux d'artifices est en vigueur.(keystone)

A Berne, les feux d'artifice ne s'élèveront pas au-dessus de la colline du Gurten. La ville a annoncé vendredi qu'elle les annulait en raison du risque d'incendie. Le grand feu de joie ne sera pas non plus allumé, précise la Chancellerie.

Le ciel glaronnais ne s'illuminera pas non plus. Le canton a interdit vendredi les feux d'artifice sur l'ensemble de son territoire. Le canton du Jura a lui prononcé une interdiction en forêt et à proximité. Sur le reste du territoire, seule l'utilisation d'engins pyrotechniques statiques tels que les vésuves ou les allumettes de bengale est autorisée. Les autres, notamment les fusées, sont interdits, précise le canton dans un communiqué.

Nouvelles interdictions

Le canton de Fribourg a lancé un appel à la prudence et interdit l'utilisation des feux d'artifice privés en forêt à moins de 200 mètres des lisières. Il convient de privilégier les emplacements officiels prévus à cet effet par les communes, rappelle-t-il dans un communiqué.

Outre les feux d'artifice, le canton du Jura a interdit les feux en forêt ou à proximité. Les cantons de Zurich, Glaris et Appenzell Rhodes-Intérieures ont aussi franchi le pas vendredi. Il est désormais absolument interdit de faire du feu en forêt ou à proximité dans tous les cantons à l'exception de Fribourg, Vaud et Neuchâtel. A Genève, une interdiction partielle est en vigueur.

Ventes suspendues

La situation a poussé des détaillants à renoncer à vendre des feux d'artifice. Migros Aare, la plus grande des coopératives du distributeur en Suisse, a annoncé vendredi suspendre la vente d'engins pyrotechniques dans ses filiales. La coopérative de Suisse orientale a déjà pris une décision similaire.

Coop fait de même dans certaines régions, notamment dans le canton de Fribourg. Les deux grands distributeurs reprennent les engins pyrotechniques déjà vendus, à condition de les rapporter au point de vente avec le ticket de caisse. 

Du côté de Manor, on indique que les ventes sont interrompues dans les cantons dans lesquels il existe une interdiction absolue de faire du feu en plein air. C'est actuellement le cas en Valais, au Tessin et dans les vallées sud des Grisons.

Mühleberg au ralenti

Températures élevées riment aussi avec baisse d'activité pour la centrale nucléaire de Mühleberg (BE). Elle a dû réduire sa puissance d'environ 10% en raison de la chaleur de l'Aar dont l'eau est utilisée pour refroidir le réacteur.Lorsque la température de l'Aar atteint une moyenne journalière de 20,5 degrés, la puissance doit être ralentie, explique vendredi l'exploitant BKW. Un ralentissement déjà relayé par le site 20Minuten.ch. La réduction de la puissance est réglée dans la concession nécessaire pour l'utilisation des eaux de l'Aar.

Un ralentissement en été n'est pas exceptionnel, selon le porte-parole de BKW Tobias Habegger. La performance du réacteur a été réduite pour des raisons similaires début juillet, précise-t-il. Entre temps le réacteur a pu à nouveau fonctionner à plein régime. Cette réduction n'aura pas d'impact pour les clients, car BKW produit plus d'électricité que les clients n'en utilisent, rassure M. Habegger.(ats)

 

 






 
 

AGEFI




...