La Switch et Pokémon portent Nintendo vers des sommets

jeudi, 07.05.2020

Sur l'ensemble de l'exercice achevé le 31 mars, le fabricant de consoles a vu son chiffre d'affaires progresser de 9%, à 1308,5 milliards de yens (11,99 milliards de francs) et son bénéfice net s'envoler de 33,3% à 258,6 milliards de yens (2,37 milliards de francs).

Les planètes se sont alignées pour le japonais Nintendo sur son exercice écoulé 2019/20, qui a vu ses résultats fortement grimper grâce aux excellentes ventes de ses consoles Switch et des jeux vidéos associés, encore dopées en fin d'exercice par le confinement. (Keystone)

Les planètes se sont alignées pour le japonais Nintendo sur son exercice écoulé 2019/20, qui a vu ses résultats fortement grimper grâce aux excellentes ventes de ses consoles Switch et des jeux vidéos associés, encore dopées en fin d'exercice par le confinement.

Sur l'ensemble de l'exercice achevé le 31 mars, le fabricant de consoles a vu son chiffre d'affaires progresser de 9%, à 1308,5 milliards de yens (11,99 milliards de francs) et son bénéfice net s'envoler de 33,3% à 258,6 milliards de yens (2,37 milliards de francs).
Le groupe japonais a profité de l'arrivée sur le marché en septembre dernier de sa Switch Lite, version allégée et uniquement portable de sa console Switch, ainsi que des mesures de confinement prises dans le monde pour lutter contre le coronavirus, qui ont soutenu sa fin d'exercice.

Le lancement de la Switch Lite "et les performances de la Switch ont entraîné une hausse significative des ventes de l'ensemble de la gamme", s'est félicité le groupe dans un communiqué.

Nintendo fait partie de la "poignée" d'entreprises qui ont pu profiter de la crise actuelle, avait déclaré à l'AFP Hideki Yasuda, analyste du Ace Research Institute, avant la publication des résultats du groupe.

Car "la demande pour les jeux vidéo s'est envolée parmi les gens confinés à cause de la pandémie", a-t-il rappelé.

Symbole de ce phénomène, le nouveau jeu de Nintendo "Animal Crossing: New Horizons", sorti le 20 mars, soit peu de temps après les premières mesures de confinement en Europe, s'est vendu à 11,77 millions d'unités en seulement 11 jours, un démarrage record pour un jeu sur Switch depuis le lancement de cette console en 2017.

Et sur ses six premières semaines de commercialisation, les ventes du dernier Animal Crossing ont totalisé 13,4 millions d'unités, a précisé Nintendo.

Le groupe a finalement écoulé 21 millions d'unités de sa console Switch en 2019/20, soit 1,5 million de plus que sa dernière prévision fin janvier. Il a aussi profité de l'arrivée en fin d'année dernière de sa console sur le marché chinois, en partenariat avec Tencent.
Au total depuis 2017 le groupe a vendu plus de 55 millions de consoles Switch, ce qui la placerait devant la Xbox One de Microsoft, pourtant sortie en 2013 et qui se serait écoulée à 47 millions d'exemplaires, selon le site spécialisé VGChartz.

Prudence pour 2020/21

"La console entre dans sa quatrième année de commercialisation. Ses consoles précédentes voyaient leurs ventes décliner après trois ans mais la Switch pourrait réussir à maintenir ses volumes cette année", selon M. Yasuda.

Côté logiciels, Nintendo revendique 27 jeux vendus à plus d'un million d'exemplaires, dont le dernier opus d'Animal Crossing mais également dans le haut du tableau Luigi's Mansion 3 et Super Mario Maker 2, également sortis durant l'exercice écoulé.

Cependant ses meilleures ventes de jeux en 2019/20 ont été signées sans grande surprise par les dernières versions de la série Pokémon, Epée et Bouclier, sorties début novembre et écoulées à près de 17,4 millions d'exemplaires.

Au total, le groupe a vendu plus de 168,72 millions de jeux pour Switch et Switch Lite en 2019/20, une hausse de 42,3% sur un an.

En fin de vie, ses consoles de poche 3DS continuent en revanche leur déclin, avec une baisse de 73% de leurs ventes en volume et de 62,3% pour les jeux associés.
Nintendo s'est montré prudent sur ses perspectives pour son nouvel exercice, soulignant que la pandémie de Covid-19 pourrait avoir un impact tant sur ses capacités de production que sur ses ventes.

Le groupe originaire de Kyoto (ouest du Japon) s'attend à un bénéfice net de 200 milliards de yens en 2020/21 (-22,7% sur un an), pour un bénéfice d'exploitation de 300 milliards de yens (-14,9%) et un chiffre d'affaires de 1.200 milliards de yens (-8,3%).
Il prévoit de vendre 19 millions de consoles Switch et Switch Lite en 2020/21 (-9,6% sur un an) pour 140 millions d'exemplaires de jeux associés (-17%).(AWP)






 
 

AGEFI



...