ABB: excédent d'exploitation stable en 2016, malgré le recul des ventes

mercredi, 08.02.2017

Sur le seul dernier partiel, les revenus d'ABB se sont érodés de 3% à 8,99 milliards de dollars et les entrées de commandes ont stagné à 8,28 milliards.

Le conseil d'administration proposera un dividende de 0,76 franc par action, contre 0,75 franc au titre de 2015. - (Reuters)

Le conglomérat industriel ABB a enregistré l'an dernier un excédent d'exploitation (Ebita) stable de 4,19 milliards de dollars, en dépit d'un tassement de 5% de son chiffre d'affaires, à 35,48 milliards de dollars. Le bénéfice net a grappillé 2% à 1,96 milliard. Le quatrième trimestre s'est avéré marginalement plus robuste qu'escompté par les marchés en termes de ventes, mais moindre en termes de rentabilité.

Le conseil d'administration proposera un dividende de 0,76 franc par action, contre 0,75 franc au titre de 2015.

Sur le seul dernier partiel, les revenus se sont érodés de 3% à 8,99 milliards de dollars et les entrées de commandes ont stagné à 8,28 milliards. L'Ebita a reculé de 4% à 1,06 milliard mais le bénéfice net a été multiplié par plus de deux à 489 millions de dollars.

Les analystes consultés par AWP anticipaient un moyenne un chiffre d'affaires trimestriel de 8,90 milliards de dollars, des entrées de commandes pour 8,11 milliards, un Ebita de 1,08 milliard et un bénéfice net de 569 millions. La rémunération des actionnaires était attendue un petit centime au dessus de la proposition de l'organe de surveillance.

La direction ne fournit toujours pas de prévisions chiffrées à court terme, préférant mettre en avant les nombreuses incertitudes qui jalonneront l'exercice en cours. La confiance semble de mise pour les Etats-Unis et la Chine, mais la perspective d'un Brexit et les tensions géopolitiques à travers le monde suscitent des inquiétudes. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...