A la Bourse suisse, la semaine se terminera par un festival de résultats

jeudi, 30.04.2020

Sur fond de déconfinement, la Bourse de Zurich entame déjà la dernière journée d’une semaine écourtée par le 1er mai.

Geberit (+1,1%) et Swiss Re (+0,9%) profitaient aussi pleinement de performances trimestrielles meilleure ou moins mauvaise qu'escompté. Lafargeholcim (+0,5%) par contre se laissait dériver au gré du courant.

La Bourse suisse se prépare, ce jeudi, à entamer en beauté la dernière session d'une semaine écourtée par le férié du 1er mai. Pas moins de six des trente principales valorisations de la place zurichoise ont publié leurs résultats sur le premier trimestre de 2020, en plus d'une poignée de sociétés du marché élargi.

Au regard du contexte international, Wall Street avait déjà bouclé la séance de mercredi dans le vert, tout comme Tokyo celle de jeudi. La Réserve fédérale (Fed) étasunienne a promis mercredi soir d'employer tout son arsenal si nécessaire pour atténuer la crise induite par le Covid-19. Washington de son côté est venu soutenir le laboratoire Gilead, assurant que son traitement expérimental remdesivir développé contre Ebola avait démontré des propriétés intéressantes contre le Sars-Cov-2. Le prix du pétrole enfin trahit le soulagement des investisseurs face à un accroissement moins marqué que redouté des réserves outre-Atlantique.La Banque centrale européenne doit faire un point de situation avidement attendu sur ses taux en ces temps mouvementés.

A 08h15, le préSMI compilé par Julius Bär prenait 0,41% à 9905,36 points. Seules trois des vingt composantes de l'indice phare manquaient à l'appel. Lonza (-0,1% ou 61 centimes) et Swiss Life (-3,1% ou 11,32 francs) seront traités hors dividendes de respectivement 2,75 et 20 francs. SGS (-0,5%) a assisté à une dégradation de sa recommandation par Credit Suisse. La défensive Swisscom (+1,3%) occupait une fois n'est pas coutume la première place sur la grille de départ. Le géant bleu a évité les écueils sur les trois premiers mois de l'année et confirmé ses ambitions pour l'ensemble de l'exercice. Geberit (+1,1%) et Swiss Re (+0,9%) profitaient aussi pleinement de performances trimestrielles meilleure ou moins mauvaise qu'escompté. Lafargeholcim (+0,5%) par contre se laissait dériver au gré du courant.

Les poids lourds Nestlé, Roche et Novartis (+0,4%) réalisaient un tir groupé. Au SLI, Clariant (-2,5%) n'est pas parvenu à combler les attentes sur le premier partiel. Sur le marché élargi, Straumann (-0,5%) a aussi manqué le coche. Helvetia (+1,0%) et Bâloise (+0,5%) ont esquissé l'impact estimé de la pandémie de coronavirus sur leurs taux de solvabilité. Leonteq (+2,0%) a enrôlé un nouvel émetteur de produits structurés avec la Banque cantonale de Bâle. (AWP)






 
 

AGEFI



...