Sunrise gagne des clients

jeudi, 11.05.2017

Sunrise annonce avoir acquis 92.600 nouveaux clients mobile postpaid nets en glissement annuel (+6,5%), tandis que le nombre des abonnés Internet au T1 2017 a augmenté de 37.500 en glissement annuel (+10,7 %) pour atteindre 386.000.

Le nombre net de nouveaux abonnés Internet et TV au T1 a clairement dépassé celui des trimestres précédents selon l'opérateur. - (Keystone)

Malgré une concurrence féroce, la dynamique de souscriptions s’est poursuivie au T1 2017, annonce Sunrise dans un communiqué. L’opérateur annonce avoir acquis 92.600 nouveaux clients mobile postpaid nets en glissement annuel (+6,5%), pour un total de 1,51 million de clients. 24.900 nouveaux clients postpaid ont rejoint Sunrise rien qu’au T1, dont 13.300 SIM primaires en termes nets, contre 7700 l’année dernière. La clientèle mobile prepaid a diminué car les clients continuent de passer au tarif postpaid, précise Sunrise.

Le nombre des abonnés Internet au T1 2017 a augmenté de 37.500 en glissement annuel (+10,7 %) pour atteindre 386.000. Le nombre d’abonnés TV a quant à lui progressé de 35.400 en glissement annuel (+25,2%) pour atteindre 175.800. Le nombre net de nouveaux abonnés Internet et TV au T1 a clairement dépassé celui des trimestres précédents, grâce aux tarifs «Home», aux avantages de la convergence, à la vitesse accrue des services à large bande, à la nouvelle version de Sunrise Smart TV et aux offres promotionnelles dédiées, selon l'opérateur.

Le recul du chiffre d'affaires continue de ralentir

Au T1 2017, le chiffre d’affaires a reculé de -3,3% à 431 millions de francs. Cette baisse est principalement due à l’annonce, le 20 octobre dernier, de la réduction des frais de terminaison mobile (MTR) au 1er janvier 2017. «Elle a pesé sur le chiffre d’affaires à hauteur de 10 millions de francs, alors que son impact sur la marge brute a été presque négligeable, comme on s’y attendait», précise encore Sunrise dans son communiqué. Ajusté des MTR, le chiffre d'affaires a reculé de -1,0% contre -2,3% au T4 2016. Le chiffre d’affaires hors hubbing à faible marge et matériel a diminué de -1,4% (après ajustement des MTR) car la dynamique positive de clientèle n’a pas compensé les reculs structurels de la téléphonie fixe et du mobile prepaid. La baisse de -1,4% est moins marquée que celle du T4 (-4,0%), grâce à l’apaisement des vents contraires dans le secteur B2B (transition de produits) et l’atténuation des effets négatifs dus aux migrations vers les tarifs Freedom.

Hausse de l’EBITDA ajusté et du résultat net

La marge brute a diminué de -1,6% au T1 en glissement annuel, contre -2,3% au T4. Sunrise a enregistré de nouvelles réductions de coûts en continuant de simplifier et de numériser ses opérations. Les dépenses d’exploitation ajustées ont diminué de 5,0% au T1 2017, et ces réductions de coûts ont plus que compensé les facteurs défavorables à l’évolution du chiffre d'affaires: l’EBITDA ajusté a progressé de 2,1% en glissement annuel à 143 millions de francs. Pour le T1, le résultat net a pratiquement doublé en glissement annuel (13 millions de francs) grâce à des charges de dépréciation et d’amortissement plus faibles ainsi que des dépenses financières moins importantes.

Equity FCF en hausse

L’equity free cash flow a augmenté, passant de -24 millions à 29 millions de francs au T1 2017, en raison notamment d’un meilleur fonds de roulement au T1 et d’une saisonnalité différente pour le fonds de roulement en 2017. Les charges d’intérêts ont également moins pesé suite au remboursement de la dette en décembre 2016. Au terme du T1, les prévisions de Sunrise concernant l’equity free cash flow pour l’exercice restent inchangées. La dette nette a régressé à 1633 millions de francs à la fin du T1 2017, ce qui correspond à un ratio dette nette/EBITDA ajusté de 2,7x.

Maintien des prévisions en 2017

Le chiffre d’affaires 2017 devrait s’établir entre 1820 millions et 1860 millions de francs. L’EBITDA ajusté devrait se situer entre 595 millions et 610 millions de francs. Les dépenses d’investissement pour l’exercice 2017 devraient se situer entre 225 millions et 265 millions de francs. Si les prévisions financières pour 2017 sont atteintes, Sunrise prévoit de proposer lors de l’Assemblée générale annuelle, pour l’exercice 2017, un dividende compris entre 3,45 et 3,55 francs par action, payable sur les réserves issues d’apports de capital en 2018.

Changements organisationnels dans l’Executive Leadership Team:

Nomination d’un nouveau Chief Consumer Officer: comme annoncé précédemment, Timm Degenhardt a quitté la société fin février. Son successeur, Bruno Duarte, rejoindra Sunrise le 12 juin. Bruno dispose d’une vaste expérience dans les affaires avec des clients privés profitant de services à large bande pour mobiles et réseaux fixes ainsi que dans le domaine de la stratégie. Il a occupé différents postes de Senior Management dans des entreprises internationales de télécommunications, telles que EE, Orange UK & France et Hutchinson. Plus tôt dans sa carrière, il a été partenaire chez Arthur D. Little, entreprise de conseils en management.

Nomination d’un nouveau Chief Business Officer: Max Nunziata, qui a rejoint Sunrise en juin 2013, a repris la nouvelle unité Clients commerciaux créée en mai 2016. Après une première phase de transformation intensive, Max a décidé de se mettre en retrait pour raisons personnelles. Nous le regrettons et remercions Max pour ce qu’il a apporté ces dernières années et lui adressons nos meilleurs vœux pour l'avenir.

Nous nous réjouissons également d’annoncer que nous avons trouvé un successeur à Max. Pour des raisons contractuelles, nous ne pouvons pas encore dévoiler son nom. Nous informons dès que tous les détails seront réglés.

Ralf Brandmeier dirigera dès à présent l’unité Clients commerciaux par intérim, en relevant directement du CEO, et poursuivra la transformation de cette unité. Ralf a rejoint Sunrise en octobre 2016 pour assurer le processus de transformation dans toute l’entreprise. C’est lui qui dirige, à cet égard, nos initiatives d’accélération telles que la numérisation, les achats, l'établissement des priorités stratégiques et, depuis début 2017, celles de l’unité Clients commerciaux. Ralf a débuté sa carrière professionnelle chez Compaq Computer Switzerland et a occupé différents postes de direction, dont celui de Country Manager de HP Suisse.


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...