Sunrise: ventes stables et rentabilité en baisse au second trimestre

jeudi, 27.08.2020

Sunrise a relativement bien encaissé le choc de la pandémie de Covid-19 au second trimestre. Si ses revenus sont demeurés quasiment stables, l'opérateur a néanmoins vu sa rentabilité fléchir.

Liberty Global a fait une offre publique d'achat aux actionnaires du groupe pour acquérir Sunrise.(Keystone)

D'avril à fin juin, Sunrise a dégagé un chiffre d'affaires de 456 millions de francs, en infime progression de 1 million ou 0,3%, ressort-il du communiqué diffusé jeudi par l'opérateur établi à Zurich. La croissances des revenus est à mettre au compte des services mobiles et de ceux liés à l'accès à internet ainsi que des ventes de téléphones mobiles.

Les revenus liés aux services ont diminué de 0,6% à 381 millions de francs. La croissance de la clientèle a largement compensé la baisse des revenus de roaming due aux interdictions
temporaires de voyager à cause de la pandémie mondiale de Covid-19.

L'évolution s'est révélée moins favorable en matière de rentabilité, le résultat d'exploitation ajusté avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) se contractant de 1,4% à 163 millions de francs. Le bénéfice net a pour sa part chuté de 17,3% à 21 millions.

Alors que le chiffre d'affaires s'est révélé supérieur aux attentes des analystes, l'Ebitda et le bénéfice net ont tout juste atteint la cible. Sondés par l'agence AWP, les experts avaient anticipé en moyenne des revenus de 441 millions de francs, un Ebitda ajusté de 163 millions et un bénéfice net de 21 millions.

Evoquant la suite de l'exercice, Sunrise demeure optimise. Sur la base de la performance du 2e trimestre, l'opérateur maintient pour l'ensemble de l'année 2020 ses objectifs. Le chiffre d'affaires reste attendu entre 1,84 et 1,88 milliard de francs et l'Ebitda ajusté entre 675 et 690 millions.

L'offre de rachat par Liberty Global débute le 11 septembre

Comme annoncé le 12 août, Liberty Global a fait une offre publique d'achat aux actionnaires du groupe pour acquérir Sunrise. Si l'offre aboutit, Liberty Global a l'intention de faire retirer les actions Sunrise de la cotation auprès de SIX Group. À ce titre, Sunrise souhaite attirer l'attention des actionnaires sur les éventuels changements à venir de la politique actuelle en matière de dividendes.

Le groupe britannique, par le biais de sa filiale UPC Suisse, propose 110 francs par action Sunrise. Le prix offert par Liberty implique une prime de 32% par rapport au cours moyen pondéré des 60 derniers jours de négoce ayant précédé l'annonce de rachat, soit 83,17 francs, précise le document.

L'action Sunrise a clôturé mercredi à 109 francs.

L'offre portera sur un maximum de 45'265'446 millions d'actions d'une valeur nominale de 1 franc par titre. Un délai supplémentaire d'acceptation, d'une durée de dix jours est prévu. Celui-ci se tiendra du 15 octobre au 28 octobre.

Liberty Global avait annoncé son intention de s'emparer de Sunrise le 12 août, avec une offre qui valorise le deuxième opérateur de Suisse à 6,8 milliards.(AWP)

 

 






 
 

AGEFI



...