Bellevue Group finalise la vente de sa banque au luxembourgeois Quintet Private Bank

lundi, 04.05.2020

Suite à l'opération, l'ensemble des effectifs de Bank am Bellevue et son portefeuille clients, représentant une masse sous gestion de 1,6 milliard de francs, sont passés sous l'égide de Quintet.

A l'approche de la mi-journée, la nominative Bellevue Group chutait de près de 3,7% à 20,90 francs dans de faibles volumes, alors que le marché dans son ensemble (SPI) reculait de 2,13%.

Le groupe financier Bellevue s'est félicité lundi de la finalisation "avec succès" de la vente de sa banque privée au luxembourgeois Quintet Private Bank - KBL European Private Bankers au moment de l'annonce de la transaction en août dernier - effective en date du 30 avril.
Suite à l'opération, l'ensemble des effectifs de Bank am Bellevue et son portefeuille clients, représentant une masse sous gestion de 1,6 milliard de francs, sont passés sous l'égide de Quintet, précise l'entreprise zurichoise dans son communiqué.

Forts de leur "collaboration constructive", les deux prestataires de services financiers examinent l'opportunité d'un partenariat dans la gestion d'actifs, notamment dans le secteur de la santé, dont Bellevue Group se targue d'être un des leaders mondiaux du marché.
Comme confirmé lors de la présentation des chiffres annuels en janvier, l'entreprise basée à Küsnacht entend concentrer dorénavant ses activités autour de la gestion d'actifs et le marché privé.

La nouvelle n'a pas vraiment fait frémir les détenteurs de capitaux. A l'approche de la mi-journée, la nominative Bellevue Group chutait de près de 3,7% à 20,90 francs dans de faibles volumes, alors que le marché dans son ensemble (SPI) reculait de 2,13%.
Dans un communiqué distinct, Quintet s'est félicité de son retour sur le marché helvétique avec la reprise des activités de gestion de fortune de Bellevue Group.

Renforts recherchés

Sous la direction de son nouveau patron Emmanuel Fievet et avec quelque 40 collaborateurs, dont la moitié ont déjà officié pour Bank am Bellevue, l'entreprise entend mettre à profit l'agilité que lui confère sa petite taille combinée aux ressources financières et à l'envergure du groupe luxembourgeois. Pour ce faire, elle a l'intention de doubler ses effectifs actuels au cours des 12 prochains mois

Ancien directeur général (CEO) de la banque genevoise Edmond de Rothschild (Suisse), M. Fievet, qui a rejoint le comité directeur de KBL en octobre dernier, s'est dit "très enthousiaste à l'idée de créer un type de banque privée nouveau et différent, suffisamment petit pour être vraiment personnel et suffisamment grand pour offrir l'accès au monde".
"Le lancement de Quintet en Suisse est une étape importante pour notre firme" a déclaré Jakob Stott, CEO du groupe et administrateur de Quintet Private Bank, qui devrait également prendre pied sur le marché danois d'ici la fin de l'année, sous réserve du feu vert réglementaire.

Deuxième "Pictet"

Gestionnaire de fortune d'ampleur européenne, KBL avait été dirigé un peu moins d'une année - jusqu'à son décès le 23 mars dernier - par Jürg Zeltner, ancien responsable global de la gestion de fortune d'UBS et ex-membre de la direction générale du géant bancaire helvétique.
Ce dernier avait affiché son ambition de faire du groupe luxembourgeois un "deuxième Pictet" en Suisse, marché qu'il avait quitté après la fermeture de sa succursale lausannoise en 2013.

Détenu depuis 2012 à 99,9% par la holding Precision Capital, qui représente les intérêts privés de la famille Al-Thani du Qatar, Quintet, emploie quelque 2000 personnes et revendique une masse sous gestion d'environ 70 milliards d'euros.(awp)






 
 

AGEFI



...