Straumann supprime 660 emplois à l'échelle mondiale

jeudi, 14.05.2020

Straumann réduit ses coûts en réaction à la baisse des revenus liée au coronavirus. Au total, 60 postes sont concernés à Bâle, où la société compte 595 employés.

Une baisse de 9% des effectifs à l'échelle mondiale a été décidée pour réduire les coûts.(Keystone)

Le fabricant d'implants dentaires Straumann veut réduire ses coûts et réduira pour cela ses effectifs à l'échelle mondiale. Au total, 60 postes sont concernés à Bâle, où la société compte 595 employés. La restructuration intervient alors que la pandémie de coronavirus pèse sur les affaires du groupe, a indiqué jeudi ce dernier.

Une période de consultation à Bâle permettra aux employés de faire des suggestions, réduisant potentiellement le nombre de licenciements ou en atténuant les effets, précise le communiqué.

Au cours des trois dernières années, les effectifs de l'entreprise ont doublé pour atteindre 7680 collaborateurs. Une baisse de 9% des effectifs à l'échelle mondiale a été décidée pour réduire les coûts, entraînant la suppression de 660 emplois dans le monde. Le personnel représentent 60% des coûts opérationnels de la société.

La restructuration doit permettre d'économiser un montant élevé à deux chiffres en millions en 2020, en incluant des coûts uniques d'environ 15 millions. En 2021, les économies sur les charges du personnel devraient atteindre 30 millions.

"Des mesures supplémentaires sont nécessaires alors que l'ampleur de la récession économique mondiale en conséquence du Covid-19 devient plus importante", précise Straumann.

En cause, le report des traitements dentaires non urgents dans la plupart des marchés clés, alors que la confiance des consommateurs et que le revenu disponible se sont drastiquement réduits. En outre, il est possible que les produits meilleur marché aient la faveur des consommateurs, ce qui aurait pour effet de réduire sur le long terme les revenus de la société.

Le 30 avril, elle avait déjà annoncé des mesures de réduction des coûts avaient été annoncées, notamment des réductions d'horaires de travail et la suspension des investissements ainsi que des mesures pour préserver des liquidités suffisantes.

Vers 9h20, le titre Straumann lâchait 4,6% à 689,20 francs, dans un SPI en baisse de 0,61%.(awp)






 
 

AGEFI



...