Straumann versera 16 millions de plus à Align et renonce à coopérer

vendredi, 14.06.2019

Straumann a décidé de ne pas donner suite à son projet de coopération avec Align pour les scanners intra-oraux.

Straumann continue à miser sur les scanners intra-oraux.

Le fabricant bâlois d'implants dentaires versera 16 millions de dollars supplémentaires au groupe américain dans le cadre du règlement d'un litige de plusieurs années sur des brevets, annonce-t-il vendredi.

Une collaboration dans les scanners intra-oraux avait été envisagée comme un des volets de l'accord mettant fin à une guerre des brevets de plusieurs années entre Align Technology, spécialiste de l'impression 3D pour l'orthodontie, et la filiale de Straumann, Clearcorrect.

Fin mars, la filiale s'est dite prête à verser 35 millions de dollars (quasiment autant en francs) et à retirer son recours en annulation contre certains brevets d'Align aux Etats-Unis et au Brésil. En contrepartie, Align s'engageait à mettre un terme à l'ensemble des procédures pour violation de brevets à l'encontre de Clearcorrect.

Cet arrangement avait été complété par une déclaration d'intention non contraignante en vue d'une collaboration pour le développement et la distribution d'une version du scanner intra-oral iTero d'Align spécialement adaptée aux produits Straumann. Ce projet est donc abandonné.

Les 16 millions de dollars supplémentaires que versera Straumann porteront à 24 millions les charges exceptionnelles qui affecteront les comptes du 1er semestre 2019, précise le communiqué.

Straumann continue à miser sur les scanners intra-oraux, notamment son Virtuo Vivo, et sur la recherche de partenariats pour élargir ses solutions numériques destinés à porter la croissance de Clearcorrect.(awp)






 
 

AGEFI



...