La guerre des stories fait rage sur les réseaux sociaux

mercredi, 08.08.2018

Snapchat a perdu 3 millions d'utilisateurs quotidiens au dernier trimestre. Le réseau social doit faire face à une concurrence accrue dans le domaine des stories.

SG

Snapchat a enregistré une perte de 3 millions d'utilisateurs au cours du deuxième trimestre 2018. (keystone)

Pour publier des stories, vous êtes plutôt Snapchat, Instagram, WhatsApp ou Facebook? Il y a l'embarras du choix. Le concept des photos et des vidéos éphémères lancé par Snapchat a rapidement séduit des millions d'utilisateurs. Ce qui n'a pas échappé aux autres réseaux sociaux qui se sont rapidement appropriés l'idée de ces publications limitées à 24 heures de vie.

Début août 2016, Instagram a lancé ses stories, suivie début 2017 des statuts éphémères de WhatsApp et des stories sur Facebook. 

>> Lire aussi: Cybersécurité: une faille découverte sur la messagerie WhatsApp

Les statuts WhatsApp ont la cote

WhatsApp qui possède plus d'un milliard d'utilisateurs remporte la palme du nombre d'adeptes aux publications éphémères. La messagerie instantanée a enregistré en mai dernier plus de 450 millions d'utilisateurs qui ont publié chaque jour un statut, selon des chiffres publiés par le portail de statistiques Statista. Instagram, qui a plus de 700 millions d'utilisateurs, arrive juste derrière avec 400 millions de personnes qui ont posté des fameuses stories en juin.

Snapchat arrive bien plus loin avec 188 millions d'internautes utilisant des stories au quotidien. Le réseau où les posts éphémères semblent connaître le moins de succès est Facebook. Sur les 2 milliards d'utilisateurs que compte le réseau de Mark Zuckerberg, seuls 150 millions utilisent chaque jour cette fonctionnalité. 

Nombre d'adeptes aux stories par jour dans le monde:

1. WhatsApp: 450 millions 

2. Instagram: 400 millions 

3. Snapchat: 188 millions

4. Facebook: 150 millions

Perte d'utilisateurs pour Snapchat

Face au succès de ses concurrents, Snapchat a enregistré une perte de 3 millions d'utilisateurs au cours du deuxième trimestre 2018, une première depuis l'introduction en bourse du réseau en mars 2017.

Le réseau, co-créé par l'entrepreneur américain Evan Spiegel, a toutefois réalisé un résultat encourageant au dernier trimestre avec un chiffre d'affaires de 262,3 millions de dollars, contre 249,8 millions de dollars attendus, en hausse de 44 % par rapport à l'exercice précédent.






 
 

AGEFI



...