Solides résultats pour Immofonds

lundi, 07.09.2020

La société zurichoise Immofonds a augmenté ses revenus locatifs et son bénéfice sur l'exercice décalé 2019/2020.

Le fonds investit exclusivement dans des valeurs immobilières suisses, principalement dans des immeubles d'habitation.

Immofonds a enregistré de solides résultats sur l'exercice décalé 2019/2020 clos fin juin, avec une hausse de 1,9% des revenus locatifs à 76,1 millions. Une augmentation de capital de 100 millions de francs est prévue à l'automne, a annoncé la société lundi.

Le bénéfice net a atteint 45,8 millions de francs, en légère hausse de 0,8% sur un an. Au 30 septembre, une distribution de 13,50 francs par part sera versée aux investisseurs pour l'exercice 2019/2020, maintenant ainsi la distribution au même niveau pour la vingtième fois consécutive.

La valeur d'inventaire par part a augmenté, passant de 340,15 à 351 francs. Le cours en Bourse des parts a augmenté de 10,9% au cours de l'exercice pour atteindre 515 francs au 30 juin.

Pour financer les acquisitions, l'endettement externe a augmenté à 25%, contre 24,2% précédemment. Les coûts de financement ont malgré tout diminué, en raison de la baisse des taux d'intérêt moyens et des taux d'intérêt fixes. En revanche, les dépenses d'entretien ont augmenté.

La valeur vénale des biens immobiliers d'Immofonds a augmenté de 5,3% pour atteindre 1,7 milliard. Cette hausse s'explique pour moitié par les changements liés au marché et pour moitié par les investissements dans de nouveaux biens immobiliers et l'évolution du parc.

Au total, le groupe a investi 8,9 millions dans des transformations et des rénovations. Il a également racheté trois immeubles comptant 64 appartements à Lausanne, Fribourg et Zurich pour un montant total de 33,9 millions. La vente des unités d'étage d'Unterentfelden a généré un produit de 4 millions.

Résilient face à la pandémie

La pandémie de coronavirus a eu un effet limité sur les affaires. "Près de 90% des revenus du fonds proviennent d'usages résidentiels et n'ont donc pas été affectés par la pandémie mondiale de coronavirus", explique Gabriela Theus, directrice du fonds.

Au total, 85 locataires ont été concernés par les mesures prises par le Conseil fédéral pour lutter contre le coronavirus et un accord a pu être conclu avec la majorité d'entre eux. En moyenne, ils ont bénéficié d'une dispense de 40% du loyer pendant deux mois. Le taux de pertes sur loyers a ainsi augmenté de 0,5% et s'élevait à 4,7%.

Fondé en 1955, Immofonds fait partie des dix plus grands fonds immobiliers cotés en Bourse de Suisse. Le fonds investit exclusivement dans des valeurs immobilières suisses, principalement dans des immeubles d'habitation, précise la société dans son communiqué. (awp)






 
 

AGEFI



...