Une start-up vaudoise veut uberiser les réservations des blocs opératoires

Mercredi, 18 juillet 2018 // Matteo Ianni

La start-up resot.care va lancer une plateforme de mise en relation entre les différents intervenants professionnels du domaine médical. L’objectif est de simplifier les réservations d’interventions chirurgicales ambulatoires, stationnaires et privées. Une innovation de taille dans le milieu hospitalier.

La question des délais d’attente pour les interventions chirurgicales non urgentes soulève des controverses et s’avère parfois déroutante.  Aujourd'hui, des personnes souffrantes sont obligées d'attendre plusieurs mois pour une opération. Comment en est-on arrivé à un tel engorgement? Les...

SGS est en ligne avec son plan stratégique 2020

Mercredi, 18 juillet 2018 // Elsa Floret

Pour ses acquisitions le leader mondial de l’inspection - dont les résultats semestriels sont en hausse - met le focus sur l’Asie du Nord-Est et l’Amérique du Nord.

Lors de la présentation de ses résultats semi-annuels devant les médias mercredi depuis son quartier général genevois, la SGS renouvelle ses perspectives 2018, ainsi que ses objectifs stratégiques de croissance 2020. Les résultats sont en hausse. En ce qui concerne l’accélération du programme d’acquisitions du leader...

Temenos poursuit sa croissance tous azimuts au 2e trimestre

Mercredi, 18 juillet 2018

Le chiffre d'affaires de Temenos s'est élevé à 204 millions de dollars, en hausse de 17% sur un an.

Temenos a annoncé mercredi des résultats extrêmement solides au 2e trimestre. Aussi bien le chiffre d'affaires que le résultat opérationnel (Ebit) et les recettes tirées des licences sont en nette hausse et bien supérieurs aux attentes des analystes. Le chiffre d'affaires du développeur genevois de logiciels bancaires s'est...

Société Générale va racheter des activités de Commerzbank

mardi, 03.07.2018

Société Générale met la main sur les activités de marchés de Commerzbank.

Selon la banque française, l'opération aura un impact "limité" sur son ratio de fonds propres et une influence "positive" sur la rentabilité du groupe. (keystone)

La banque française Société Générale a conclu un accord avec l'allemande Commerzbank pour racheter ses activités "Marchés actions et matières premières" (EMC). Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.

L'opération concerne les activités "solutions d'investissement, produits de flux et gestion d'actifs de Commerzbank", basées à Francfort, Londres, Hong Kong, Paris, Luxembourg et Zurich, a précisé l'établissement français. "Les activités courtage actions et couverture de matières premières de Commerzbank sont exclues du périmètre de la transaction", poursuit le communiqué.

Selon la banque française, l'opération aura un impact "limité" sur son ratio de fonds propres et une influence "positive" sur la rentabilité du groupe. Commerzbank, deuxième banque privée allemande, a de son côté déclaré que la cession de ces activités lui permettrait de "réduire (ses) coûts fixes" d'"au moins 200 millions d'euros (229,4 millions de francs) d'ici à la fin 2020".

Selon l'établissement francfortois, ses activités EMC ont généré un chiffre d'affaires brut de 381 millions d'euros en 2017. "Nous simplifions nos activités, nous contribuons à nos objectifs de réduction des coûts et nous libérons des capitaux au profit de notre coeur de métier pour nos clients", a expliqué Martin Zielke, le directeur général de la banque allemande.

Nouvelle stratégie

En 2016, Commerzbank, qui est encore détenue à 15,6% par l'Etat allemand, avait annoncé le lancement d'une nouvelle stratégie visant à renforcer la numérisation des activités et faire reposer la banque sur deux piliers: les affaires de détail et celles avec les petites entreprises d'un côté ainsi que les relations avec les grandes entreprises de l'autre.

"Les franchises de Société Générale et les activités EMC de Commerzbank sont complémentaires et offrent un potentiel de synergies important. Cette acquisition renforcerait davantage nos activités de banque de grande clientèle et solutions investisseurs", a quant à lui affirmé Séverin Cabannes, directeur général délégué de l'établissement français.

Commerzbank, qui emploie plus de 49'000 salariés a dégagé un chiffre d'affaires de 9,2 milliards d'euros l'an dernier. (ats)






 
 

AGEFI


 

 



...