Situation tendue et réductions d'effectifs chez Skyguide

lundi, 19.10.2020

Skyguide s'attend à réduire ses effectifs de 130 postes d'ici 2024.

Pour faire face aux difficultés, l'entreprise dirigée par Alex Bristol a fait appel au chômage partiel et des réductions d'effectifs sont envisagées. (Keystone)

Le directeur général du contrôleur aérien Skyguide, Alex Bristol, s'attend à des temps difficiles pour le secteur aérien en raison de la pandémie de coronavirus. Pour faire face aux difficultés, l'entreprise a fait appel au chômage partiel et des réductions d'effectifs sont envisagées.

Quelque 520 des 1500 employés se trouvent encore en chômage partiel et Skyguide s'attend à réduire ses effectifs de 130 postes d'ici 2024, a dit le responsable dans une interview aux journaux du groupe CH-Media parue lundi.

Après un effondrement du transport aérien au plus fort de la première vague en mars-avril, la plupart des compagnies aériennes tablaient sur une reprise du trafic aérien avec des volumes autour de 65 à 70% en fin d'année, comparé à l'année dernière. Mais les estimations ont été rabotées à 50%, a dit M. Bristol.

La nouvelle envolée des cas de Covid-19 devrait encore pénaliser davantage le secteur aérien et, par ricochet, Skyguide qui est payé pour chaque avion surveillé.

Le trafic aérien devrait complètement se rétablir d'ici 2024 et Skyguide serait alors en mesure de retourner à l'équilibre. Mais Alex Bristol s'attend à ce que la convalescence prenne plus de temps, aussi pour Skyguide.

Pour faire face à cette situation, l'entreprise a gelé les salaires et la direction a renoncé à 25% de ses bonus. L'objectif est d'économiser environ 25 millions de francs d'ici fin décembre. (awp)






 
 

AGEFI



...