Sika suspendu de la cote à sa propre demande

mardi, 17.04.2018

Sika tient à partir de cet après-midi son assemblée générale ordinaire.

Le chimiste de la construction a enregistré une forte progression de son chiffre d'affaires au premier trimestre. (keystone)

Les actions Sika ont été suspendues du négoce sur SIX Swiss Exchange jusqu'à nouvel avis à la demande de l'entreprise, indique mardi l'opérateur de la Bourse suisse. La mesure concerne également les dérivés de participation et les titres de créances, précise le communiqué.

Avant l'interruption de négoce, la porteur Sika s'appréciait de 1,2% à 7395 francs, dans un SMI en hausse de 0,31%.

Le chimiste de la construction, qui tient à partir de cet après-midi son assemblée générale ordinaire, a dévoilé en préambule à la séance du jour une croissance tous azimuts de ses revenus sur les trois premiers mois de l'année, sans piper mot sur le conflit qui l'oppose depuis des années aux héritiers de ses fondateurs, désireux de céder leur minorité de contrôle au concurrent français Saint-Gobain.

La famille Burkard - qui regroupe les héritiers du fondateur de l'entreprise et est représentée par la Schenker Winkler Holding (SWH) - avait accepté en décembre 2014 de Saint-Gobain 2,75 milliards de francs en échange de ses parts, qui se montent à 16,1% du capital mais représentent 52,4% des droits de vote.

Le conseil d'administration est parvenu lors des dernières assemblées générale à bloquer cette prise de pouvoir jugée hostile en limitant les droits de vote de SWH à 5%.

Fin octobre 2016, le Tribunal cantonal de Zoug a donné raison à Sika sur cette question pour certaines décisions des assemblées générales. Un recours a été déposé devant l'instance cantonale supérieure. (awp)






 
 

AGEFI



...