SIG Combibloc étoffe sa rentabilité malgré la stagnation des ventes

mardi, 27.10.2020

SIG Combibloc a dopé sa rentabilité et a vu son bénéfice net s'envoler grâce à sa diversification géographique. L'introduction de nouvelles restrictions visant à endiguer la propagation du coronavirus pourrait même profiter au fabricant d'emballages en carton.

L'introduction de nouvelles restrictions visant à endiguer la propagation du coronavirus pourrait profiter à SIG Combibloc.(Keystone)

SIG Combibloc a profité au troisième trimestre de sa diversification géographique, qui lui a permis de ne pas trop souffrir au niveau des recettes, dans un contexte marqué par le coronavirus. Le fabricant d'emballages en carton a dopé sa rentabilité et a vu son bénéfice net s'envoler. Les objectifs annuels sont confirmés.

Ajusté des ventes de cartons à des tiers, le chiffre d'affaires s'est inscrit à 438,6 millions de francs, en léger recul de 0,6% sur un an, indique mardi le groupe schaffhousois. La croissance s'est élevée à 4,5%, sans tenir compte des effets de change.

Cette progression est à mettre sur le compte de la bonne performance réalisée dans la zone Amériques, surtout au Brésil et au Mexique, et dans la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (Emea). La Chine a montré des signes de reprise.

Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) ajusté a gonflé de 7,9% à 133,6 millions de francs, pour une marge afférente améliorée de 2,5 points de pourcentage à 30,2%, précise le communiqué.
Le bénéfice net ajusté a pris l'ascenseur (+44%) à 77,4 millions de francs, dopé par un taux d'imposition plus favorable.

Les indicateurs publiés par SIG Combibloc décoiffent les attentes les plus optimistes des analystes sollicités par AWP, à l'exception du chiffre d'affaires attendu en moyenne à 442,3 millions de francs.

Prudence pour le 4e trimestre

Sur les neuf premiers mois de l'année, les ventes ajustées ont atteint 1,29 milliard de francs, soit une hausse de 4,3% sur un an. La croissance à taux de change constants s'est élevée à 7,2%.

Toutes les régions présentent une évolution positive. La région Amériques - la moins importante avec 230 millions de francs - s'est montrée la plus dynamique, avec une progression organique des ventes de 18,9% (+3,8% en francs).

Fin septembre, le flux de trésorerie libre du groupe basé à Neuhausen am Rheinfall s'élevait à 96,4 millions de francs.

La direction demeure prudente pour le quatrième trimestre, s'attendant à une stagnation des recettes. L'objectif annuel de croissance à 4-6% est cependant maintenu, tout comme la cible de 27-28% pour la marge Ebitda.

L'introduction de nouvelles restrictions visant à endiguer la propagation du coronavirus pourrait profiter à SIG Combibloc. Lors de la première vague en mars, l'envolée de la consommation des ménages avait dopé les ventes du groupe schaffhousois, a rappelé le directeur général Rolf Stangl lors d'une conférence téléphonique.

Dans cette optique, de nombreux clients européens de SIG Combibloc ont reconstitué des stocks en septembre. En Asie du Sud-est, où de nombreuses régions sont encore soumises à des restrictions, la reconstitution des stocks est restée faible jusqu'ici, selon M. Stangl. Pour le directeur financier Samuel Sigrist, les choses pourraient cependant changer au quatrième trimestre.

Vontobel se félicite du développement solide dans la région Amériques, de la forte amélioration des marges, et de la conversion de liquidités élevée. Ces facteurs positifs sont à peine occultés par des perspectives prudentes. L'analyste Jean-Philippe Bertschy est convaincu que la pandémie va renforcer la demande dans la sécurité alimentaire, ce dont va bénéficier SIG.

Les investisseurs faisaient les yeux doux à l'action SIG Combibloc. A 12h37, la nominative prenait 3,9% à 19,38 francs, dans un SPI stable.(AWP)






 
 

AGEFI



...