Mono-tâche, double-tâche, triple-tache

vendredi, 13.12.2019

Si vous êtes Léonard de Vinci et que vous n’avez pas l’idée d’aller chercher ailleurs des intelligences ou des compétences que vous n’avez pas, alors vous n’inventerez que du Léonard de Vinci limité.

Pécub

Si vous êtes Lao Tseu et que vous n’avez pas l’idée d’aller chercher ailleurs des sagesses ou des philosophies que vous n’avez pas, alors vous n’aurez à méditer que du Lao Tseu limité. Si vous êtes Nicolas Machiavel et que vous n’avez pas l’idée d’aller chercher ailleurs des tactiques et des stratégies que vous n’avez pas, alors pour négocier vous ne disposerez que de l’argumentaire limité à Nicolas Machiavel. L’égo-suffisance vous fera capituler sans avoir bataillé.

Léonard de Vinci à Lao Tseu, magnifique Maitre, apprenez-moi tout ce que vous savez et que je ne sais pas. Lao Tseu à Nicolas Machiavel, sublime Maitre, enseignez-moi tout ce que vous savez et que je ne sais pas. Nicolas Machiavel à Léonard de Vinci et Lao Tseu, admirables Maitres, partagez avec moi vos sagesses, vos apprentissages, vos expériences, vos questionnements, vos envies et vos motivations. Merci. Si dans un même cerveau vous mettez tout Léonard de Vinci, tout Lao Tseu et tout Nicolas Machiavel, que vous mélangez le tout à l’adrénaline, il se passe quoi ? De l’imagination à l’intelligence exponentielle augmentée. De quoi sauver mille fois la planète, surtout si dans le bain cérébral on y rajoute Edison, Einstein, Shakespeare, Mozart et Charlot.

Le potentiel exponentiel est à la portée de nos substances cérébrales. On peut le faire, pourquoi ne le fait-on pas ? Louvoyer, tergiverser, palabrer pour conclure que cela semble difficile. Aveu ou choix de limitation mentale ? Une fois encore la règle du moindre effort risque de l’emporter. C’est si confortable de consommer de la simplicitude. Pas besoin d’apprendre, tout est sur internet. Action ou capitulation ? Surtout ne pas avoir l’arrogance d’un jugement, la modération Socratique s’impose. La vie se complique tous les jours un peu plus, le renoncement, la capitulation, le lâcher-prise, le stress exacerbé, est-ce définitivement perdu d’avance ?

Comment faire le pas de mono-tâche à double-tâche, ensuite de double-tâche à triple-tâche, et ensuite de triple-tâche à génie ? Commencer par décider de le faire, accepter le challenge et se mettre au travail. Apprendre des Maitres, des Collègues, des Partenaires, des Concurrents, du Système, mettre une infinie quantité de matières dans la tête et dans les mains. Faire des expériences, constater les erreurs de conception ou de jugement, corriger et recommencer. Il n’y a pas de limite. Au su des connexions cérébrales possibles, on peut mettre tous les grands savants du dictionnaire dans un seul petit cerveau. Et concentré en un même point, imaginez ce que ce collectif savant peut développer.

L’avenir n’est pas à prévoir, mais à bâtir. St Exupéry.






 
 

AGEFI




...