SHL veut révoquer des administrateurs et les remplacer

mardi, 06.11.2018

SHL Telemedicine, coté sur SIX, souhaite révoquer plusieurs membres du conseil d'administration et les remplacer. Les votations se feront lors de l'assemblée générale extraordinaire du 10 décembre.

les actionnaires devront voter pour de nouvelles nominations au conseil d'administration dans un contexte de conflits entre les fondateurs israéliens et des investisseurs chinois.(keystone)

Le producteur de dispositifs de suivi médical à distance israélien a annoncé une assemblée générale extraordinaire le 10 décembre afin de voter sur la révocation et le remplacement de plusieurs membres du conseil d'administration. 

Lors de cette réunion, les actionnaires devront voter pour de nouvelles nominations au conseil d'administration dans un contexte de conflits entre les fondateurs israéliens et des investisseurs chinois.

Ainsi, l'actionnaire Nehama & Yoram Alroy Investment a demandé de révoquer les administrateurs Xuewen Wu, Cailong Su, Yi He, Yirong Qian, Yuan-Hsun Lo et Hava Shechter.

A leur place doivent être nommés Elon Shalev, Erez Alroy, Yariv Alroy et Erez Nachtomy, sur demande de Nehama et Yoram Alroy Investment. GZ Asset Management requiert de son côté la nomination de Ziv Carthy.

Depuis plusieurs années, deux groupes d'actionnaires s'opposent avec d'un côté Nehama & Yoram Alroy Investment Ltd et de l'autre les chinois Himalaya (Cayman Islands) TMT Fund, Himalaya Asset Management Ltd, Xiang Xu, Kun Shen et Mengke Cai.

Nehama and Yoram Alroy Investment Ltd voulait mettre à profit la suspension des droits de vote des actionnaires chinois, décidée par la Commission des reprises (Copa) en août dernier, pour remanier en profondeur l'organe de surveillance. Mais la situation s'est compliquée début octobre, après que la Finma a levé la suspension des droits de vote des actionnaires chinois.(awp)






 
 

AGEFI



...