Foodetective: Sherlock fait son entrée officielle sur le marché de la restauration

mardi, 30.04.2019

Sherlock, la plateforme de Foodetective pour centraliser les services des restaurateurs, fait son entrée officielle sur le marché de la restauration. Elle promet de diminuer de 85% les charges opérationnelles des clients.

Marine Humbert

Andrea Tassistro, CEO de Foodetective.

"Après un an de recherche et développement, deux ans de codage, des centaines d'investisseurs, d'incubateurs, d'accélérateurs, d'ateliers, de feedbacks, d'ajustements, de groupes de discussion et de groupes de réflexion et beaucoup trop de résilience, la plateforme Sherlock de Foodetective est désormais en ligne", a annoncé son CE0 Andrea Tassistro, qui avait accordé un entretien à l'Agefi en février.

La jeune foodtech, créée en septembre 2018, ayant pour but de simplifier le travail des professionnels de la restauration a imaginé un logiciel agrégateur de services. Il permet de centraliser et gérer les différents services en ligne, existants et futurs, utilisés par les restaurateurs, en un seul et unique endroit. Sherlock promet de diminuer de 85% les charges opérationnelles des clients.

Sherlock intègre également la gestion des ressources humaines de façon simplifiée et numérisée. Fonctionnant en guise de pointeuse, il calcule les heures de travail des employés et fournit directement les fiches de salaires à l'entreprise.

Le shift du personnel peut être planifié en fonction des services en quelques clics seulement, promet la start-up.

Après deux premières levées de fonds de type seed à hauteur de 500'000 francs, Andrea Tassistro s’est envolé pour Paris. Foodetective a en effet été sélectionnée fin janvier pour intégrer le prestigieux «Founders Program» de la Station F, le plus grand campus de start-up au monde crée en 2017 par le milliardaire Xavier Niel, et réparti sur 34'000 mètres carrés dans la ville de Paris.

La foodtech romande devient ainsi une des premières start-up suisses à investir le programme ouvert aux jeunes entreprises. 






 
 

AGEFI



...