Suisse: le prix des logements devrait augmenter

vendredi, 02.02.2018

Selon une étude, l'embellie économique en Suisse devrait porter le marché immobilier. La hausse de l'emploi en 2018 devrait notamment renforcer l'attrait du pays pour les travailleurs étrangers.

Le nombre de maisons individuelles disponibles s'est abaissé à un niveau qui n'avait pas été atteint depuis 2006. (Unsplash)

Le marché immobilier devrait être porté par le rebond conjoncturel en Suisse. Les prix des logements sont attendus en hausse au cours des prochains mois, souligne la société de conseil en immobilier Wüest Partner vendredi dans son étude Immo-Monitoring 2018.

L'accès à la propriété suscite toujours un fort intérêt, tandis que la disponibilité des objets a encore diminué. L'offre de logements à vendre a reculé de 12% l'année dernière et le nombre de maisons individuelles disponibles sur le marché s'est abaissé à un niveau qui n'avait pas été atteint depuis 2006, selon l'étude.

Pour les logements en location, depuis le plus haut du deuxième trimestre 2015, les loyers proposés ont reculé de 3,3%. Pourtant, les auteurs ne s'attendent pas à une accélération de la baisse des prix observée, malgré des taux de vacance en hausse.

Leur optimisme est lié à l'embellie économique en Suisse, dans la mesure où elle devrait porter l'emploi, qui est attendu en hausse de 1% en 2018. Selon les auteurs, cela pourrait renforcer l'attrait de la Suisse pour les travailleurs étrangers et donc encourager l'immigration. La population suisse devrait croître de près de 1%, ce qui se reflètera positivement sur la demande en logements.

Les auteurs ajoutent que la progression du pouvoir d'achat et l'amélioration du moral des consommateurs seront également susceptibles de soutenir le marché immobilier.

Toutefois, les prix à la location pour les surfaces de bureaux devraient rester stables, selon Wüest Partner. Les investissements dans les nouveaux bâtiments devraient progresser d'environ 4% et l'absorption des nouvelles surfaces sera plus difficile dans les agglomérations que dans les centres-villes. Les loyers pour les surfaces commerciales devraient demeurer sous pression. (awp)






 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01




...