Banques en ligne les plus avantageuses pour les crédits hypothécaires

mardi, 04.12.2018

Selon une étude Comparis, les taux indicatifs des banques en ligne sont les plus avantageux pour les hypothèques.

En considérant les taux indicatifs, les banques en ligne l'emportent, en partie du moins, sur les établissements classiques, les assurances et les caisses de pension. (Pixabay)

Les banques en ligne affichent les taux fixes indicatifs les plus avantageux pour les hypothèques d'une durée de trois, cinq et dix ans, devant les assureurs et les caisses de pension, affirme Comparis. Les crédits des établissements traditionnels se révèlent à première vue les plus onéreux.

Les taux fixes analysés sur les sites internet de 56 banques en ligne ou classiques, d'assureurs et de caisses de pension en Suisse ne restent cependant qu'indicatifs, reconnaît mardi Comparis au terme de son étude. "D'une manière générale, les taux indicatifs sont environ entre 10 et 50 points de base supérieurs au meilleur prix négociable", note Frédéric Papp, expert en matière bancaire auprès du site de comparaisons sur internet.

En général, les banques publient des taux indicatifs élevés et concèdent un rabais si le client potentiel s'engage à réaliser d'autres opérations. D'autre part, les emprunteurs disposent d'une marge de négociation en ce qui concerne le financement externe, l'endettement ou encore le montant de l'hypothèque, ajoute le site internet spécialisé dans les comparaisons.

À cet égard, Comparis recommande aux personnes acquérant un bien immobilier ou renouvelant leur hypothèque de consulter un courtier en hypothèques indépendant. Le spécialiste des comparaisons en tous genres relève encore que les emprunts contractés en ligne sont soumis à diverses restrictions, comme par exemple une part du financement externe ne pouvant pas dépasser 66%, ou un plafonnement du montant octroyé à 1 million de francs.

Assureurs et caisses de pension moins agressifs

En considérant les taux indicatifs, les banques en ligne l'emportent, en partie du moins, sur les établissements classiques, les assurances et les caisses de pension, avec des valeurs moyennes se situant à 0,74% pour les hypothèques à taux fixe sur trois ans, à 0,88% sur cinq ans et à 1,43% sur dix ans. Comparativement, les assureurs demandent en moyenne 1% (sur trois ans), 1,13% (sur cinq ans) et 1,52% (sur dix ans), tandis que les caisses de pension font un peu mieux, affichant respectivement 0,87%, 1,04% et 1,5%.

Les taux indicatifs moyens les plus élevés pour des hypothèques à taux fixe sont ceux proposés par les banques via leurs canaux de distribution classiques: 1,08% (sur trois ans), 1,18% (sur cinq ans) et 1,67% (sur dix ans). Parmi les prestataires en ligne, e-hypo sort du lot, de même que les hypothèques en ligne des banques cantonales de Schwyz et du Valais: leurs taux pour les hypothèques fixes sur cinq et sur dix ans se situent à 0,79 % et à 1,34 % respectivement, soit au niveau le plus bas.

Pour les hypothèques sur trois ans, hypocklick.ch, qui appartient à la banque BSU, propose l'offre la moins chère, à savoir 0,65%.

Du côté des assureurs et des caisses de pension, Comparis observe que les offres se révèlent pour l'heure peu agressives, essentiellement du fait qu'une partie de ces prestataires ne dispose pas encore des structures et processus nécessaires. Toutefois, le site note que ces nouveaux acteurs du marchés hypothécaire disposent d'avantages structurels au regard des banques, ces dernières étant soumises au volant de fonds propres anticyclique qu'impose la Banque nationale suisse.

Avantages structurels

De plus, les établissements autres que les banques n'ont pas d'épargne à rémunérer et n'ont donc pas besoin de subventionner des clients épargnants. Assureurs et institutions de prévoyance peuvent utiliser librement les revenus issus des primes et placés durant des décennies pour l'octroi d'hypothèques. Ainsi avantagés en termes de coûts, ils disposent d'une flexibilité accrue pour fixer leurs conditions, tout particulièrement pour les hypothèques à longue échéance. (awp)






 
 

AGEFI



...