Votations fédérales: "oui" aux initiatives agricoles et aux pistes cyclables

vendredi, 17.08.2018

Selon un premier sondage, les deux initiatives agricoles recueillent une large approbation des citoyens suisses. Le contre-projet sur les voies cyclables serait également accepté.

Le texte d'Uniterre "pour la souveraineté alimentaire" est gratifié de 75% de "oui" contre 22% de "non" (3% d'indécis). (keystone)

Les trois objets soumis à votation le 23 septembre sont actuellement soutenus par une majorité des citoyens, selon le premier sondage SSR publié vendredi. Les deux initiatives agricoles recueillent une plus large approbation que les voies cyclables.

L'initiative des Verts "pour des aliments équitables" est soutenue par 78% des sondés contre 20% d'opposants (2% d'indécis). Le texte d'Uniterre "pour la souveraineté alimentaire" est gratifié de 75% de "oui" contre 22% de "non" (3% d'indécis). Le contre-projet à l'initiative vélo obtient un soutien de 64% des sondés contre 26% de rejet (10% d'indécis). La participation serait faible: 40%.

Ces résultats sont cependant à prendre avec des pincettes, car ils pourraient encore nettement évoluer. En pleine pause estivale, la bataille électorale n'a pas encore vraiment été engagée et les campagnes n'ont pas encore pris leur essor. Le stade de formation de l'opinion est donc faible pour les trois sujets, mettent en garde les auteurs de l'enquête.

Ce premier des deux sondages SSR a été réalisé par l'Institut de recherche gfs.bern entre le 30 juillet et le 10 août 2018. L'institut a interrogé 1200 titulaires du droit de vote sélectionnés de manière représentative. La marge d'erreur s'élève à +/-2,9%.

Approuvée dans tous les partis

L'initiative des Verts "pour des denrées alimentaires saines et produites dans des conditions équitables et écologiques" est soutenue par les sympathisants des cinq principaux partis politiques. L'approbation est logiquement la plus forte chez Verts avec un score quasi "soviétique" (99%). Mais le soutien est aussi très marqué chez les partisans des trois partis bourgeois - UDC, PDC et PLR - avec 68%.

Par régions linguistiques, c'est la Suisse romande qui se montre la plus favorable (89%), devant la Suisse alémanique (77%) et la Suisse italophone (58%). Dans le premier sondage Tamedia du 10 août, le texte était soutenu à 64% et rejeté à 33% avec 3% d'indécis.

Lancée par les Verts, l'initiative vise à encourager l'agriculture durable. Elle propose que la Confédération renforce l'offre de denrées alimentaires sûres et de qualité produites dans le respect de l'environnement, des ressources et des animaux, ainsi que dans des conditions de travail équitables. Ses opposants craignent une hausse des prix et du tourisme alimentaires.

PLR les plus sceptiques

L'initiative "pour la souveraineté alimentaire" est aussi soutenue en majorité dans tous les camps politiques. Le plébiscite est là aussi le plus fort chez les partisans des Verts (87%), tandis que les sympathisants du PLR se montrent les plus sceptiques, avec tout de même un taux de "oui" de 64%.

Par régions linguistiques, les Romands sont aussi en tête avec 89%, devant les Alémaniques avec 74% et les italophones avec 58%. Dans le sondage Tamedia, le texte affichait 62% de "oui" contre 34% de "non" avec 4% d'indécis.

L'initiative d'Uniterre "Pour la souveraineté alimentaire. L'agriculture nous concerne toutes et tous" privilégie une agriculture diversifiée et durable, le soutien aux produits indigènes et la protection des terres arables.

Elle souhaite que les agriculteurs produisent de manière écologique et commercialisent eux-mêmes les semences. Il s'agit de freiner la disparition des exploitations agricoles. Les partisans du "non" considèrent que fermer l'agriculture au marché reviendrait à foncer droit dans le mur.

Appui moins net pour les cyclistes

L'appui est moins net pour le contre-projet à l'initiative vélo, mais il est tout de même majoritaire dans tous les partis. Les Verts arrivent en tête avec 86% d'avis favorables, tandis que les partisans de l'UDC sont les plus réticents (51% de "oui").

Le texte est le mieux accueilli en région alémanique (67%), devant la région romande (64%) et la Suisse méridionale (55%). Le sondage Tamedia était beaucoup plus serré: 48% d'avis favorables contre 44% défavorables et 8% d'indécis.

L'arrêté fédéral sur les voies cyclables et les chemins et sentiers pédestres propose d'inscrire le vélo dans la Constitution et d'encourager les pistes cyclables au même titre que les chemins pédestres. (awp)






 
 

AGEFI



...