Baselworld prévoirait des millions en investissements numériques

lundi, 25.03.2019

Selon les informations de la radio-télévision suisse, Baselworld va investir massivement dans le numérique, à hauteur de plusieurs millions de francs dans les quatre prochaines années.

Une plateforme virtuelle pourrait accueillir tous les acteurs de l'horlogerie toute l'année.(Keystone)

Selon la RTS, les dirigeants de la foire horlogère et joaillère Baselworld ont présenté samedi leur nouveau concept au groupe de luxe français LVMH. Selon les informations de la radio-télévision suisse, Baselworld va investir massivement dans le numérique, à hauteur de plusieurs millions de francs dans les quatre prochaines années.

Ils serviraient à développer une plateforme virtuelle censée accueillir tous les acteurs de l'horlogerie toute l'année.

Le propriétaire des marques Tag Heuer, Hublot, Zenith et Bulgari est un des derniers grands piliers de la manifestation, qui cherche à se réinventer. La RTS a interviewé Stéphane Bianchi, patron de Tag Heuer et de la division horlogère de LVMH, au sortir d'un entretien samedi avec Michel Loris-Melikoff, le directeur général de Baselworld.

"Je pense qu'il y a une volonté de changer les choses tout en gardant la tradition. Je pense que c'est une bonne évolution", a déclaré M. Bianchi. LVMH décidera officiellement en avril de sa participation à Baselworld 2020, selon la RTS.

"Ce qui est sûr, c'est que les grands rassemblements en Suisse de l'industrie horlogère sont très importants dans le monde. Et il faut les conserver. Nous souhaitons qu'ils puissent perdurer", a ajouté Stéphane Bianchi.

Le groupe MCH, organisateur de la foire, pourrait aussi présenter de nouvelles structures tarifaires. Les coûts liés à Baselworld sont un motif récurrent de critiques à l'encontre du salon. Une conférence de presse est prévue mardi, dernier jour de la foire, afin de présenter le nouveau concept.

En 2017, la manifestation comptait encore 1300 exposants, contre environ 500 pour l'édition actuelle.(awp)

Retrouvez notre dossier spécial Baselworld






 
 

AGEFI



...