Les Suisses accepteraient l'initiative des Jeunes Verts contre le mitage

vendredi, 28.12.2018

Selon le premier sondage de Tamedia, la part d'opinions favorables atteint 54%. Le peuple se prononcera le 10 février.

L'initiative populaire fédérale des Jeunes Verts "Stopper le mitage - pour un développement durable du milieu bâti" demande une densification de l'habitat à l'intérieur des villes et agglomérations.

Si les Suisses avaient voté juste avant Noël, ils auraient accepté l'initiative des Jeunes Verts contre le mitage. Selon le premier sondage de Tamedia, la part d'opinions favorables atteint 54%. Le peuple se prononcera le 10 février.

Sans surprise, ce sont les sympathisants des Verts (89%) et du PS (66%) qui soutiennent le plus le texte. Plus étonnant, une majorité des partisans de l'UDC (55%) est favorable à l'initiative alors que le parti national s'est prononcé contre.
A l'autre bout du spectre, ce sont les sympathisants du PLR (70%) qui rejettent le texte avec le plus de véhémence, suivi par ceux du PDC (59%). La part des indécis se monte à 2%.
Les intentions de vote sont toutefois encore en construction, peut-on lire dans le sondage publié vendredi. Le "oui" a déjà perdu du terrain par rapport au premier sondage gfs.bern publié le 21 décembre. Il se situait alors à 63%.

 

Villes plus favorables

L'initiative des Jeunes Verts rencontre un accueil plus favorables dans les villes. La proportion de "oui" (60%) y est supérieure de neuf points de pourcentage par rapport aux campagnes. Au niveau des régions linguistiques, c'est en Suisse alémanique que le texte rencontre le plus de succès (57%). En Suisse romande, en revanche, le "non" l'emporte à 59%.
Quant aux arguments, la moitié des partisans du texte avancent que près d'un mètre carré d'espace vert disparaît chaque seconde. Cela ne peut plus durer. Du côté des opposants, l'argument qui fait le plus mouche (35%) est qu'un gel total des zones à bâtir ne tient pas compte des besoins de la population et de l'économie.

Le sondage a été réalisé en ligne les 20 et 21 décembre; 6048 personnes de toute la Suisse y ont pris part. La marge d'erreur est de +/- 2,2 points de pourcentage.(ats/awp)

 

 






 
 

AGEFI



...