Covid-19: après le confinement, la consommation a repris de plus belle

dimanche, 02.08.2020

Selon le KOF, les ventes au détail ont augmenté de 7% en mai par rapport à la même période en 2019. Elles avaient chuté de 19% en avril. Cette hausse est principalement due aux produits alimentaires, aux boissons et au tabac.

En mai, le secteur multimédia (+43%), les appareils électroménagers, les textiles, le bricolage et les équipements (+18%) ont aussi été très demandés.(keystone)

Les Suisses ont repris le chemin des magasins depuis la fin du confinement. Ils consomment même davantage dans certains secteurs qu'avant la pandémie, selon les données du Centre de recherches conjoncturelles de l'EPF Zurich (KOF). Une frénésie de consommation a succédé au jeûne forcé du confinement, peut-on lire dans la SonntagsZeitung, qui s'appuie sur des données rassemblées par le KOF.

Les ventes au détail ont ainsi chuté de 19% en avril en Suisse par rapport à avril 2019 avant d'augmenter d'environ 7% en mai par rapport à la même période un an plus tôt. L'augmentation est principalement due au commerce de détail lié aux produits alimentaires, aux boissons et au tabac.

En revanche, les ventes au détail du secteur non alimentaire en mai n'ont pas encore pu être évaluées dans leur ensemble. Mais ici aussi, plusieurs branches ont connu une forte augmentation de leurs ventes. Le secteur multimédia (+43%), les appareils électroménagers, les textiles, le bricolage et les équipements (+18%) ont été très demandés.

Paiements et retraits en espèce

Depuis le confinement jusqu'à la deuxième étape d'assouplissement à la mi-mai, le volume hebdomadaire des transactions pour les paiements et les retraits d'espèces, selon le KOF, était en moyenne de 27% inférieur à celui des semaines précédant la pandémie.

Des rattrapages significatifs sont visibles depuis la mi-mai. En moyenne, le volume hebdomadaire des transactions dans les semaines qui ont suivi la fin du confinement est de 9% plus élevé que fin février, toujours selon l'institut zurichois.

Depuis la fin juin, l'activité de la population en Suisse a retrouvé son niveau d'avant la pandémie. En revanche, celles liées à l'étranger, comme les voyages, restent en deçà du niveau d'avant la crise, même si un certain rattrapage a pu être observé.(awp/ats)






 
 

AGEFI



...