«La Suisse devrait renforcer le développement des technologies quantiques»

vendredi, 06.09.2019

Selon le Conseil suisse de la science, les investisseurs sont peu enclins à prendre des risques dans le domaine quantique.

Maude Bonvin

«Le Conseil craint que la Suisse ne perde sa position de leader qu’elle occupe de longue date car la mobilité entre le monde académique et l’industrie n’est pas assez élevée», explique Gerd Folkers.

Le Conseil fédéral soumet au Parlement, tous les quatre ans, son message relatif à l’encouragement de la formation, de la recherche et de l’innovation (FRI). Pour celui à venir portant sur les années de 2021 à 2024, le Conseil suisse de la science (CSS) n’émet pas moins de douze recommandations...






 
 

AGEFI




...