Avec le oui aux avions de combat, c’est plus d’un milliard de francs pour les PME romandes

dimanche, 27.09.2020

Selon le CEO de Kugler Bimetal, Jérôme Chanton, le parcours du combattant débute. «Il faut dès à présent se positionner pour avoir du business».

Maude Bonvin

«Les grands donneurs d’ordre sont alémaniques, dont Ruag par exemple», précise Jérôme Chanton. (Suva)

Les Suisses ont accepté dimanche l’acquisition de nouveaux avions de combat à 50,1%. «C’est une excellente nouvelle», s’exclame Nicolas Lavarini, CEO de Jean Gallay. Le fabricant de pièces pour moteurs d’avions emploie 200 collaborateurs à Plan-les-Ouates.

Aux yeux du patron genevois,...






 
 

AGEFI



...