Les start-up ASI et Be.care validées par le cabinet BV4

vendredi, 05.07.2019

Selon l’analyse publiée par BV4, les deux start-up ASI et Be.care présentent de solides opportunités de croissance dans le secteur des technologies dans le sport.

Matteo Ianni

Le produit d'ASI, FieldWiz, est utilisé aujourd’hui par des clubs professionnels, comme les Young Boys de Berne, actuel double champion suisse.

La société d'experts en évaluation de start-up BV4 vient de publier ses prévisions sur les sportechs suisses ayant de réelles chance de croissance à l'échelle internationale.

Dans ce mini-classement où cinq jeunes pousses ont été analysées, on trouve deux romandes dans le trio de tête: Advanced Sport Instrument (ASI) à la première place, et Be.care à la 3e. Les critères d’analyse reposaient sur l’équipe, le marché, le produit et le modèle d’affaires des start-up. ASI et Be.care ont obtenu la note globale A- , avec un pourcentage moyen de 72% pour ASI et 70% pour Be.care.

Pour rappel, ASI est spécialisée dans les solutions de mesure des performances sportives. C’est notamment dans le football que la start-up vaudoise s’est fait une certaine renommée. Son produit, FieldWiz est utilisé aujourd’hui par des clubs professionnels, comme les Young Boys de Berne, fraîchement double champion suisse,  le centre de formation de l’Olympique Lyonnais, ou encore le club brésilien l'Esporte Clube Juventude. Une liste vouée à s’allonger puisque, depuis septembre 2018, et après plusieurs mois d'essais, FieldWiz a été certifié par la FIFA et est ainsi devenu le premier dispositif de mesures de performances à répondre officiellement à la norme internationale.

La start-up Be.care, quant à elle, développe un outil individualisé de suivi et d’amélioration de la santé et des performances. Baptisée Incorpus, cette technologie collecte des informations physiologiques à la surface du corps, notamment à l’aide d’un cardiofréquencemètre qui se porte autour du torse.






 
 

AGEFI



...