Le futur du Valais se dessine grâce aux synergies

dimanche, 23.09.2018

Selon Christophe Darbellay, rapprocher formation et économie aboutirait à de meilleures perspectives d’avenir.

Sophie Marenne

Christophe Darbellay. «Le Valais a éminemment besoin de professionnels dans l’artisanat et le tourisme: nous avons perdu 20 à 25% des apprentis de ces milieux sur les dix dernières années, ce qui est problématique.» (Keystone)

Après un an et demi à ce poste, Christophe Darbellay (PDC) est satisfait d’avoir initié un dialogue entre la formation et l’économie, deux secteurs qui se sont ignorés pendant très longtemps. En charge de ces portefeuilles au gouvernement, il juge leur alliance nécessaire pour offrir un futur...






 
 

AGEFI



...