UBS face à une plainte d'investisseurs obligataires

mercredi, 18.09.2019

Selon Bloomberg, UBS pourrait être poursuivi en justice par des investisseurs obligataires pour avoir joué un rôle clé dans la vente d'un emprunt du détaillant grec Folli Follie.

Sollicité, UBS n'a pas souhaité commenter l'article de Bloomberg. (Keystone)

UBS pourrait faire l'objet d'une plainte de la part d'investisseurs obligataires, pour avoir organisé en 2017 en qualité d'établissement co-directeur de souscription la vente d'un emprunt de Folli Follie. Le détaillant grec de joaillerie se bat cependant pour sa survie, depuis qu'un vendeur à découvert a remis en question début 2018 la véracité du rapport annuel, ce qui a entraîné la chute de l'emprunt et du cours de l'action.

Dans une dépêche publiée mardi soir, Bloomberg affirme qu'un prestataire de services grec dénommé Almicos aurait mandaté le cabinet d'avocats Quinn Emanuel Urquhart & Sullivan pour entamer une procédure de dédommagement devant les tribunaux helvétiques au nom de plusieurs investisseurs.

Citant un membre du barreau, l'agence américaine indique que le cabinet se trouve en tractations avancées avec des créanciers représentant près de 30% desdits emprunts.

Les souscripteurs à l'emprunt de 3,25% arrivant à échéance en 2021 se sont vu proposer 28% des montants investis dans le cadre d'une offre de restructuration, visant à soustraire l'entreprise grecque de la banqueroute. La cotation à la Bourse suisse du titre douteux s'affichait dernièrement à 14,45%.

Sollicité, le numéro un bancaire helvétique n'a pas souhaité commenter l'article de Bloomberg. (awp)






 
 

AGEFI




...