Imverse veut séduire les géants de l’électronique durant le CES

lundi, 07.01.2019

Sélectionnée pour le pavillon suisse, cette spin-off de l’EPFL spécialisée en logiciels de graphisme 3D, vise à nouer des partenariats avec des géants de l’électronique comme Intel ou Microsoft. Pour 2019, elle prépare une levée de fonds de 10 millions de francs.

Matteo Ianni

Imverse emploie aujourd’hui dix employés. La start-up est active en Europe, Japon et aux États-Unis. À ce propos, la jeune société annonce l’ouverture d’un bureau à Los Angeles.

Imverse est une spin-off de l’EPFL. Fondée en 2017, la jeune pousse est une société de logiciels de graphisme 3D qui permettent de réaliser des captures volumétriques en temps réel. Aujourd’hui, elle possède deux produits sur le marché qu’elle vise à commercialiser prochainement. D’une part,...






 
 

AGEFI



...