Schweiter a étoffé sa rentabilité l'an dernier malgré des revenus décevants

vendredi, 09.03.2018

Schweiter Technologies n'est pas parvenu en 2017 à franchir le cap du milliard de francs de revenus, malgré une croissance de 7% à 980,2 millions de francs.

Le bénéfice net a été multiplié par plus de deux à 172,0 millions de francs.(keystone)

La rentabilité opérationnelle des activités poursuivie par Schweiter Technologies s'est envolée de plus d'un quart à 77,0 millions de francs, détaille vendredi le rapport d'activités du producteur de matériaux composites. L'excédent d'exploitation (Ebit) a grappillé 2% à 87,3 millions de francs.

Le bénéfice net a été multiplié par plus de deux à 172,0 millions de francs, dont un produit de 95,0 millions issu de la cession d'activités. Les actionnaires se verront offrir un dividende ordinaire de 40,00 francs, assorti d'un bonus de 5,00 CHF par action.

Le groupe zurichois avait cédé fin juin sa division SSM spécialisée dans les machines textile à son ancien concurrent sur ce segment Rieter, pour 124,2 millions de francs. L'opération ampute les revenus de la société de Horgen, qui souhaitait se concentrer sur les seuls matériaux composites, de 85,9 millions de francs engrangés avec ces activités en 2016.

Le site RhyTech de Neuhausen avait été cédé mi-novembre au groupe immobilier Halter et devait rapporter un bénéfice comptable inférieur à 10 millions de francs.

L'acquisition fin juillet de l'irlandais Athlone Extrusions, pour 48 mio EUR, a apporté une contribution non spécifiée en termes de revenus comme de rentabilité.

Les pronostics du consensus AWP, rendus délicats par la multiplication des variables en raison des changements de périmètre, articulaient en moyenne un chiffre d'affaires de 1,00 milliard de francs, pour un Ebit de 81,5 millions de francs. La rémunération des actionnaires devait s'élever à 42,33 francs.

3A Composites, l'unique division restante du groupe, a bien débuté l'année et devrait poursuivre sur cette lancée. La direction ne s'aventure cependant pas sur le terrain des perspectives concrètes.

Les débouchés dans l'éolien risquent de demeurer modestes sur la première moitié de l'année, tandis que les segments des écrans et de la construction devraient profiter de l'embellie conjoncturelle. La tendance à l'allégement des véhicules alimente la confiance dans l'évolution de la subdivision Transports.

L'assemblée générale du 13 avril devra se prononcer sur le transfert du siège de l'entreprise de Horgen vers Steinhausen.(awp)






 
 

AGEFI




...