Schmolz+Bickenbach: Viktor Vekselberg veut renouveler le conseil

mardi, 29.10.2019

La société de Viktor Vekselberg, qui détient près de 27% du capital de Schmolz+Bickenbach, veut renouveler le conseil d'administration.

Liwet demande la non-réélection de quatre membres de l'organe de surveillance de Schmolz+Bickenbach. (Keystone)

Schmolz+Bickenbach n'est pas sorti des turbulences. La société Liwet Holding du milliardaire russe Viktor Vekselberg, qui détient une participation de près de 27% dans l'aciériste lucernois, exige la tenue d'une assemblée générale extraordinaire pour renouveler le conseil d'administration.

Liwet demande la non-réélection de quatre membres de l'organe de surveillance, annonce mardi Schmolz+Bickenbach (S+B) dans un communiqué. La mesure toucherait le président Jens Alder, ainsi que Michael Büchter, Isabel Corinna Knauf et Adrian Widmer.

Liwet propose de les remplacer par Jürgen Geissinger, appelé à devenir le nouveau président, de même qu'Aldo Belloni, Inka Koljonen et Michael Süss.

"Le conseil d'administration confirme la réception de la requête et prendra position en temps voulu", précise l'entreprise de métallurgie. Liwet détient précisément 26,9% dans S+B.

L'aciériste est engagé dans une lutte pour sa survie. Fortement endettée, l'entreprise souffre d'une faible demande du côté de l'industrie automobile en particulier, avec des commandes plus faibles qu'attendu.

Elle a besoin d'argent frais et a annoncé la semaine passée sa volonté de procéder à une augmentation de capital de capital d'au moins 189 millions de francs et d'au maximum 350 millions de francs. Les actionnaires doivent se prononcer sur cette mesure le 2 décembre. L'actionnaire de référence Martin Haefner a déjà manifesté son soutien à la proposition. (awp)






 
 

AGEFI




...